2008-11-17

Grosdidier, Leroy et Longuet jouent Metz contre Nancy

Emoi en Lorraine. François Grosdidier, député UMP de la Moselle, et Philippe Leroy, sénateur UMP de la Moselle et président du conseil général de la Moselle, ont écrit le 13 novembre 2008 une lettre au président de la République pour demander le transfert de 6 directions régionales de Nancy à Metz : ARH, INSEE, travail, jeunesse et sports, commerce extérieur... Interrogé à la télévision, Gérard Longuet, sénateur UMP de la Meuse, n'y trouve rien à redire.

Le Sud de la Lorraine en général, et les Nancéiens - non inulti premuntur - en particulier, apprécieront ! Il n'y a évidemment rien de mieux à faire pour la région Lorraine que de ranimer la guerre picrocholine entre Nancy et Metz, et de demander à Paris d'arbitrer une discussion qui pourrait être résolue entre Lorrains. La classe politique lorraine, qui a à son actif l'échec de l'interconnexion entre le TGV, l'aéroport régional et le TER, qui aurait mis l'aéroport directement à 1h15 de Paris, ou le tracé incongru de l'A4, ou le retard de plusieurs décennies de la mise à 2x2 voies de la RN4, ou l'enlisement de l'A32, ou encore l'absence de l'université de Nancy des 10 retenues par le plan Campus, et j'en passe, brille une nouvelle fois par sa hauteur de vue...

Et vous ? Êtes-vous pour le transfert de la capitale administrative de la Lorraine à Nancy ? pour le transfert de toutes les directions administratives régionales à Metz ? ou pour le statu quo, avec des directions partagées entre Metz et Nancy ?

Liens :
- D'autres réactions, sur les blogs Dramelay, Jérôme Marchand-Arvier, Stanley, dans les commentaires du blog de de Roger Cayzelle et sur le site de Laurent Hénart
- Municipales à Nancy 2008-2014

7 commentaires:

dramelay a dit…

Et si tout était transféré à PAM ?

Y'aurait pas de jaloux....

Anonyme a dit…

pourquoi transférer ailleurs qu'à Metz ?

C'est la capitale économique et administrative, sur le plan démographique elle a un poids considérablement supérieur à Nancy... Le seul domaine qui pêche c'est le poids politique à Paris.

Mais il est logique que Metz récupère toutes les institutions régionales... La Lorraine n'ira mieux que lorsqu'on en aura fini avec l'hydre à 2 têtes.

Anonyme a dit…

Nancy 110 000 habitants, aire urbaine 425 000.
Metz 120 000 habitants ,aire urbaine de 270 000 habitanst étendue à 420 000 depuis 1999 parcequ'on y inclu Briey....à40km de Metz !!

Alors que Toul, Lunéville ou Pont à Mousson, à moins de 20km de Nancy, ne sont pas inclues dans l'aire urbaine de Nancy !

Nancy c'est la capitale économique, culturelle, universitaire et historique de la Lorraine.

Houj a dit…

N'importe quoi.

Metz c'est 600 000 habitants, car il faut compter la conurbation Metz-Thionville. Conurbation = tissu urbain dense et continu : et oui, c'est comme cela de Metz à Thionville, ce qui est loin d'être le cas des alentours très ruraux de Nancy, avec tout le respect que j'ai pour la ruralité.

Jean-Philippe a dit…

les commentaires ci-dessus prouvent bien que la 'gueguerre' est bien loin de disparaitre...

Anonyme a dit…

Raisonnement terre-à-terre :
Pourquoi déplacer des emplois d'une ville à une autre ?
Aucune nécessité, ça coûte en emploi et surtour en transfert et ça illustre bien l'incapacité de certains élus à créer des emplois sur leur territoire !
Créez de l'emploi plutôt que d'en voler ailleurs !

Houj a dit…

N'importe quoi.

Metz c'est 600 000 habitants, car il faut compter la conurbation Metz-Thionville. Conurbation = tissu urbain dense et continu : et oui, c'est comme cela de Metz à Thionville, ce qui est loin d'être le cas des alentours très ruraux de Nancy, avec tout le respect que j'ai pour la ruralité.