2015-02-21

Stoïcisme et manière de vivre

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Duble_herma_of_Socrates_and_Seneca_Antikensammlung_Berlin_07.jpg

 "Il n'est rien à quoi je sois plus déterminé qu'à ne pas changer ma manière de vivre pour l'adapter à vos opinions. Mettez ensemble tous vos propos habituels : je ne penserai pas que vous m'insultez, mais que vous vagissez comme des nouveau-nés très malheureux". (Sénèque, in Les stoïciens, Pléiade, p. 750).

2015-01-31

Lectures de janvier 2015

L'invention de Morel :
"je considère qu'aucune autre époque ne possède de romans de sujet aussi admirable que Le Tour d'écrou, Le Procès ou Le Voyageur sur la Terre ; ou que ce roman qu'a réussi, à Buenos Aires, Adolfo Bioy Casares" (p. 9, préface de Jorge Luis Borges)
"je crois que nous perdons l'immortalité parce que la résistance à la mort n'a pas évolué ; nous insistons sur l'idée première, rudimentaire, qui est de retenir vivant le corps tout entier. Il suffirait de chercher à conserver seulement ce qui intéresse la conscience" (p. 17)
"J'ai travaillé comme un exécutant prodigieux ; l'ouvrage est hors de toute relation avec les mouvements qui lui ont donné naissance." (p. 36)
"Je crois, en toute équanimité, que l'ouvrage ne devrait pas me perdre, puisque je puis le critiquer. Au regard d'un être omniscient, je ne suis pas l'homme que ce jardin fait craindre. Et pourtant, je l'ai créé. J'allais dire que là se manifestaient les dangers de la création, la difficulté qu'il y a de porter en soi, avec équilibre, et simultanément, plusieurs consciences. Mais, à quoi bon ? Ces consolations sont futiles." (p. 38)
"les conversations sont des échanges de nouvelles (exemple : météorologiques), d'indignations ou de joies (exemple : intellectuelles) déjà connues ou approuvées par les interlocuteurs. Le moteur est toujours le goût de parler, d'exprimer des accords ou des désaccords." (p. 44-45)
"Sur le moment, je me sentis content de moi. Je crus avoir fait cette découverte : il doit y avoir dans nos activités des répétitions constantes et inattendues. Une occasion favorable m'avait permis de l'observer. Il nous est rarement donné d'être le témoin clandestin de plusieurs entrevues entre les mêmes personnes. Dans la vie, comme au théâtre, les scènes se répètent." (p. 45)
"Nos habitudes impliquent un certain ordre dans la succession des choses, une vague cohérence de l'Univers. Or, voici que la réalité se propose à moi changée, irréelle. Quand un homme se réveille ou meurt, il met un certain temps à se défaire des terreurs du rêve, des préoccupations et des manies de la vie." (p. 72)
"il s'agit de ma dernière invention, nous serons vivants, sur cette photographie, à jamais. Imaginez une scène sur laquelle serait représentée toute notre vie durant ces sept jours. C'est nous qui jouons." (p. 73)
"J'éprouvai de la répulsion, presque du dégoût, pour ces gens et leur inlassable activité répétée. Ils se montrèrent plusieurs foi, là-haut, sur la crête. Vivre dans une île habitée par des fantômes artificiels était le plus insupportable des cauchemars ; être amoureux d'une de ces images était encore pire qu'être amoureux d'un fantôme (mais peut-être avons-nous toujours désiré que la personne aimée ait une existence de fantôme)." (p. 84)
"comme ce marin japonais à l'agonie vertueuse et bureaucratique, qui asphyxiait dans un sous-marin couché au fond de la mer." (p. 101)
"les moribonds qui font de vastes projets d'avenir ou qui revoient, sur le point de se noyer, une image minutieuse de toute leur vie." (p. 101)

2015-01-25

Oui à la gare TGV de Vandières


« La gare d’interconnexion TGV-TER de Vandières, dont la construction a été reconnue d’utilité publique en 2011 par décret, peut être réalisée sans être supportée par une contribution nouvelle des collectivités publiques. Compte tenu de cette possibilité sur le plan financier, pensez-vous que le conseil régional de Lorraine puisse s’engager dans sa réalisation et dans la transformation de Louvigny en gare de fret ? »

N'ayant cure des postures partisanes prises par certains de nos politiciens dans une logique d'opposition stérile, et faisant foin des arguties de méthode, je réponds évidemment OUI. Quoi que l'on pense de l'utilité de cette nouvelle consultation, dont on aurait peut-être pu se passer tant la nécessité de ce projet est évidente, oui, il faut construire Vandières, gare d'ailleurs prévue dès l'origine de la ligne à grande vitesse (LGV) Est.

La question n'est au fond pas de savoir s'il faut construire la gare TGV de Vandières, située à un nœud de réseaux de transports et reliée au réseau ferroviaire régional, tant la réponse est évidente. Elle permettra l'amélioration de l'accès aux TGV province-province (seule fonction, en principe, de la gare d'interconnexion). Et même si - nonobstant l'engagement écrit de la SNCF d'une absence d'impact sur les liaisons directes actuelles - le risque d'une substitution partielle des TGV Paris-Lorraine-Strasbourg se réalisait, par impossible, avec une hypothétique réduction du nombre déjà faible de TGV desservant directement Nancy et Metz, cette gare permettrait cependant encore dans une telle hypothèse d'augmenter sensiblement la desserte de la Lorraine prise dans dans son ensemble par ces TGV parisiens, et la fréquence des TGV pour chacune des villes de Lorraine. Rappelons qu'en Lorraine, il n'y a pas que Nancy et Metz, d'une part ; et que même en cas de rupture de charge à Vandières, une desserte efficace par TER permet de gagner rapidement chacune de ces deux villes, d'autre part.

La question surtout est par quelle incurie de nos élus et par quelle logique démente on a pu accepter de laisser construire la gare TGV de Louvigny, qui n'est reliée à rien, il y a dix ans ! La seule explication est que cette gare a alors été construite à l'économie, et n'assure que médiocrement les fonctions attendues d'une telle gare régionale, en raison du lieu de son implantation.

Pour approfondir le sujet, lisez les éléments sur la consultation des électeurs lorrains : consultationvandieres.lorraine.eu

2015-01-18

Bach du dimanche



J. S. Bach : Prélude et fugue en do M BWV 547. Prélude et fugue pour le temps de Noël. Aude Schuhmacher à l'orgue du temple protestant de Nancy.

2015-01-10

Manifestation ce dimanche à Nancy

http://www.charliehebdo.fr
En mémoire de victimes. En soutien aux proches. En gratitude aux forces de l'ordre.
Pour la liberté d'opinion, d'expression et de la presse.