2008-03-05

Pour un billet de 1 euro

La zone euro en 2008

Le Monde publie aujourd'hui un point de vue de Christophe Girard plaidant pour le billet de 1 €, pour des raisons psychologiques (illusion d'avoir plus d'argent), pratiques (faible encombrement et convertibilité) et symboliques (réintroduction de figures humaines). Son coût de fabrication serait de 6 centimes, et il existe un billet de 1 $.

Il oublie un usage pratique pour tous les Européens, d'un bout à l'autre de la zone euro. Les paiements internationaux intra-européens restent fastidieux et onéreux : les chèques ne sont pas normalisés, les virements requièrent l'usage de coordonnées bancaires compliquées, et le pourtant commode Paypal prélève des frais non négligeables. Le billet de 1 € permettrait les paiements postaux à l'euro près, en glissant tout simplement des billets dans une enveloppe, ce qui n'est pas possible avec des pièces de monnaie. Ceci favoriserait les échanges et l'intégration européenne. Alors vive le billet à 1 euro.

12 commentaires:

Avel Mor a dit…

Psst! théoriquement, l'envoi de billets par la poste est interdit!
;-)

Marc a dit…

Par quel texte ? Pourquoi ? Le secret de la correspondance devrait protéger l'envoi de quelques bouts de papier, non ? Et sincèrement, vous n'avez vraiment jamais envoyé un billet de banque par la poste ?

Anonyme a dit…

Entièrement d'accord avec avel amor.
L'envoi d'argent liquide par La Poste est théoriquement interdit.
Et non, je n'ai jamais envoyé de billets de banque dans une enveloppe. C'est idiot et risqué.

Marc a dit…

Rien n'est "théoriquement" interdit. Article 5 de la DDHC : "La loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n'est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas." Si c'est interdit, ce n'est pas par une théorie, c'est par un texte. Lequel ?

Anonyme a dit…

Je me permets de répondre à ce billet, puisque je suis déçu du niveau de ce débat, contenu de ton background de juriste et des tes vocations politiques.

D'abord, le débat sur la légalité de l'envoi de numéraires par courrier me semble bien stérile!
Même s'il n'est pas légalement décrit comme prohibé dans ton Dalloz, il reste non sécurisé. A partir de là, il s'agit d'un risque que l'on prend ou pas…

2nd remarque, et c'est surtout celle-ci qui m'amène à poster un commentaire… il n'y a pas un seul argument convaincant parmi ceux de Christophe Girard, de Marc ou même de Louis Giscard D'Estaing, en faveur du billet de 1€ :

- Raison psychologique : comme précisé dans le billet de Marc, il s'agirait bien d'une illusion… donc absolument pas d'un besoin ou d'une réalité économique!

- Raison pratique – encombrement : est-ce qu'une pièce prend plus de place qu'un billet, certainement, mais est-ce que le différentiel de volume est notable à ce point? Combien de pièces de 1€ as-tu en ce moment dans ton porte monnaie? Sont-elles encombrantes?

- Raison pratique – convertibilité : certes les banques ne reprennent pas les pièces, mais sauf erreur de ma part, la perte de quelques euros (- de 5) me semble bien dérisoire et marginale par rapport au prix d'un voyage international. Puis c'est toujours l'occasion de faire un don à WWF.

- Raison symbolique : l'intention est certes très bonne, mais honnêtement qui peut me dire quelles têtes figurent sur nos billets actuels?

- Coût de fabrication : 6 cts d'€ pour un billet… l'information est intéressante, mais si elle n'est pas rapprochée du coût de fabrication d'une pièce de 1€, elle n'a aucune valeur et ressemble plus à du journalisme de niveau CM2 qu'à une critique digne d'un juriste ou d'un économiste.

- Existence d'un billet de 1$ : pour info, il existe aussi des pièces de 1$. Faut-il tout faire comme les Américains? Ils ont toujours des pièces de 1 ct, doit-on pour autant les conserver dans la zone Euros?

Pour ce qui est des difficultés de paiements par virement à l'international : pour cela, il faut que tu demandes un RIB sur lequel figure généralement un IBAN (International Bank Account Number)… avec le nom de la banque et du destinataire, tu as toutes les données nécessaires! Avec ces informations, l'opération est, ou devrait être, à peu prés aussi compliquée que mettre un timbre sur ton enveloppe pleine de billets de 1 €!

Au fait, d'un point de vue microéconomique, peux-tu me rappeler combien de fois par an, tu effectues, un transfert d'argent dans la zone Euros pouvant être effectué en numéraires?

D'un point de vue macroéconomique, combien de transactions de ce type sont effectuées en France? En EU?

A l'heure où toutes les institutions imposent (notamment aux banques) des procédures de protection contre le blanchiment d'argent, je trouve surprenant que certains rêveurs pensent encore à envoyer 3 € par courrier…

Bonne continuation…

Marc a dit…

J'aurais apprécié que vous signiez votre commentaire, cher anonyme.

Marc a dit…

Curieusement, personne n'a encore été capable de me citer le texte qui interdirait l'envoi de billets de banque par la poste. Serait-ce une légende urbaine ?

dramelay a dit…

Non, ce n'est pas une légende urbaine. En fait, (et sous réserve de recherches plus approfondies) l'article R-3 du code des postes et des communications électroniques prévoyait, antérieurement, l'interdiction en cause. Tel ne semble désormais plus être le cas.
Au demeurant, il a toujours été possible d'insérer des billets dans les envois recommandés, sous certaines conditions (cf article D-52 du même code, issu d'un décret simple de 1962).

Marc a dit…

Merci Dramelay. En effet, l'article R. 3 du code des postes et des communications électroniques a été abrogé par l'article 3 du décret n° 2007-29 du 5 janvier 2007. L'envoi de billets de banque par courrier postal n'est donc plus interdit. CQFD.

Anonymous a dit…

Je me permets de répondre à ce billet, puisque je suis déçu du niveau de ce débat, contenu de ton background de juriste et des tes vocations politiques.

D'abord, le débat sur la légalité de l'envoi de numéraires par courrier me semble bien stérile!
Même s'il n'est pas légalement décrit comme prohibé dans ton Dalloz, il reste non sécurisé. A partir de là, il s'agit d'un risque que l'on prend ou pas…

2nd remarque, et c'est surtout celle-ci qui m'amène à poster un commentaire… il n'y a pas un seul argument convaincant parmi ceux de Christophe Girard, de Marc ou même de Louis Giscard D'Estaing, en faveur du billet de 1€ :

- Raison psychologique : comme précisé dans le billet de Marc, il s'agirait bien d'une illusion… donc absolument pas d'un besoin ou d'une réalité économique!

- Raison pratique – encombrement : est-ce qu'une pièce prend plus de place qu'un billet, certainement, mais est-ce que le différentiel de volume est notable à ce point? Combien de pièces de 1€ as-tu en ce moment dans ton porte monnaie? Sont-elles encombrantes?

- Raison pratique – convertibilité : certes les banques ne reprennent pas les pièces, mais sauf erreur de ma part, la perte de quelques euros (- de 5) me semble bien dérisoire et marginale par rapport au prix d'un voyage international. Puis c'est toujours l'occasion de faire un don à WWF.

- Raison symbolique : l'intention est certes très bonne, mais honnêtement qui peut me dire quelles têtes figurent sur nos billets actuels?

- Coût de fabrication : 6 cts d'€ pour un billet… l'information est intéressante, mais si elle n'est pas rapprochée du coût de fabrication d'une pièce de 1€, elle n'a aucune valeur et ressemble plus à du journalisme de niveau CM2 qu'à une critique digne d'un juriste ou d'un économiste.

- Existence d'un billet de 1$ : pour info, il existe aussi des pièces de 1$. Faut-il tout faire comme les Américains? Ils ont toujours des pièces de 1 ct, doit-on pour autant les conserver dans la zone Euros?

Pour ce qui est des difficultés de paiements par virement à l'international : pour cela, il faut que tu demandes un RIB sur lequel figure généralement un IBAN (International Bank Account Number)… avec le nom de la banque et du destinataire, tu as toutes les données nécessaires! Avec ces informations, l'opération est, ou devrait être, à peu prés aussi compliquée que mettre un timbre sur ton enveloppe pleine de billets de 1 €!

Au fait, d'un point de vue microéconomique, peux-tu me rappeler combien de fois par an, tu effectues, un transfert d'argent dans la zone Euros pouvant être effectué en numéraires?

D'un point de vue macroéconomique, combien de transactions de ce type sont effectuées en France? En EU?

A l'heure où toutes les institutions imposent (notamment aux banques) des procédures de protection contre le blanchiment d'argent, je trouve surprenant que certains rêveurs pensent encore à envoyer 3 € par courrier…

Bonne continuation…

Avel Mor a dit…

Psst! théoriquement, l'envoi de billets par la poste est interdit!
;-)

Marc a dit…

Le décret n° 2013-417 interdit à nouveau l'envoi de billets de banques, qui était libre depuis que le décret n° 2007-29 avait abrogé l'article R. 3 du code des postes et des communications électroniques.