2007-10-05

Y a-t-il des écrivains lorrains ?

Alors que le maintien de la catégorie "écrivain breton" a été décidé, le débat sur le maintien ou la suppression de la catégorie "écrivain lorrain" sur Wikipédia a repris. Allez voir...

Il me semble que cette catégorie est justifiée, ne serait-ce que parce que certains écrivains lorrains ne sont pas français : ils sont nés et morts avant 1766, et la Lorraine n'était alors pas plus française qu'allemande, elle était un "Etat libre et non incorporable" depuis le traité de Nuremberg en 1542. Et auparavant, depuis le partage en 959 de la Lotharingie, issue du partage de Verdun en 843, elle était liée non au royaume de France, mais au Saint Empire Romain Germanique.

7 commentaires:

DAN AR WERN a dit…

Cher ami ,
Vous avez bien raison de poser la question .
Quelle est cette volonté d'occulter le patrimoine " germanique " de l'Alsace-Lorraine , sinon de la censure ?
Où sont les articles concernant René Schikele , Adrienne Thomas , Otto Flake sur le Wikipédia Français ?
Je crois qu'il y a un gros travail à faire sur votre pays .
Ma prof de breton , Vefa de Bellaing , avait des origines lorraines . Le saviez-vous ?
Dans l'attente de vous lire ,
Amitiés ,
Dan Ar Wern
danarwern@neuf.fr
danarwern@gmail.com

Marc a dit…

N'hésitez pas à créer les articles Wikipédia sur les auteurs lorrains qui vous paraissent manquer !

Dan Ar Wern a dit…

Bien lu votre réponse , merci .
J'ai commencé à rajouter quelques noms sur le " Portail Lorraine " , mais j'ai beaucoup de travail par ailleurs .
L'idée , maintenant , c'est de progresser vers quelque chose d'autre , qui ne serait plus " la langue de bois " .
Je sais que les grandes guerres n'ont pas arrangé les choses , puisque la haine , le mépris de l'autre ont été les seuls critères .
Mais il faut aller de l'avant , redonner à la Lorraine , à l'Alsace , leurs vraies places , leurs langues , leurs patrimoines multicuturels .
Concrètement , il faudrait traduire certains articles d'autres Wikipédia .
Merci pour votre écoute , ha ...
Kenavo !
Dan Ar Wern

DAN AR WERN a dit…

Cher ami ,

Pardonnez-moi de rajouter un mot :
je viens juste de constater que les personnalités lorraines de cuture germanique que j'avais rajoutées sur le Portail Lorraine de Wikipédia , c'est-à-dire Ivan Goll , Adrienne Thomas , Otto Flake , n'ont pas tardé à être " éliminées " .
Nous voici donc revenu au contexte traditionnel , cher à nos défenseurs hexagonaux des " Droits de l'Homme " : la Lorraine éternelle , celle de Bigeard , de Jeanne d'Arc , de Barrés etc , qui ne dérange pas trop leur unique Vérité !
Voyez qu'il y a aussi un combat , chez vous , à mener , si vous voulez préserver votre culture et vos véritables racines !
Merci de votre écoute .
Dan Ar Wern

Marc a dit…

Il ne faut pas toujours voir une intention mauvaise : ces auteurs sont à peu près inconnus aujourd'hui en Lorraine ; c'est la raison pour laquelle, j'imagine, ces auteurs ne figurent pas sur le portail Wikipédia : celui-ci n'a pas vocation à l'exhaustivité ; le plus important, pour la connaissance historique, est qu'ils aient une notice en français. Né en Lorraine, je ne les connaissais pas du tout. Les Lorrains ont, pour des raisons que l'on comprend, oblitéré une partie de leur mémoire, liée à l'occupation allemande, à l'annexion. Le temps passe, et l'histoire peut maintenant probablement examiner de manière plus apaisée cette période, et rappeler l'existence de ces auteurs de langue allemande nés en Lorraine, comme Yvan Goll, Adrienne Thomas, Otto Flake. J'ai traduit en français les articles allemands sur Otto Flake et Adrienne Thomas sur Wikipédia. On observe le même phénomène de damnatio memoriae pour les monuments : par exemple, la tour Bismarck de Metz, sur le mont Saint-Quentin, n'a pas été démolie, mais est à l'abandon.

DAN AR WERN a dit…

Cher correspondant ,

Je continue , puisque vous m'y invitez , cette agréable conversation .
Concernant Adrienne Thomas , je vois qu'elle est né en Lorraine et qu'elle a fini sa vie à Vienne , en Autriche . Juste l'inverse de Marie-Antoinette , qui était aussi " de Lorraine et d'Autriche " .
Oui , je sais que c'est dur , il y a eu les guerres , ces champs de ruines , ces cimetières de croix blanches que j'ai visités .
Vous avez sans doute raison de dire qu'il faut agir progressivement ?
Je pense aux " Chroniques Martiennes " de Ray Bradbury , qui m'ont inspiré : une civilisation laisse sa place à une autre .
C'est ce qui est arrivé , bien souvent , dans l'histoire de l'humanité . Hélas ,sans ménagement .
Mais nous devons essayer d'oeuvrer pour que ça change et penser à l'enfant qui est né , un jour , en Lorraine ou ailleurs , l'indien d'Amérique , par exemple , disant son histoire avec ses propres mots , de langue allemande , française , ou autre ...
Alors , faut-il l'ignorer ? N'est-il pas aussi l'enfant du pays ? Pouvons-nous ignorer l'égyptien des temps pharaoniques ?
Mais le " combat " lorrain vous concerne sans doute plus que moi .
Pour ma part , je pense qu'il est temps d'apaiser les tensions , c'est-à-dire qu'il faut mettre en valeur la richesse des régions frontalières dans le cadre europééen ( ici , Franco-Germanique )
Sincères salutations .
Dan Ar Wern

DAN AR WERN a dit…

Cher correspondant ,

Je continue , puisque vous m'y invitez , cette agréable conversation .
Concernant Adrienne Thomas , je vois qu'elle est né en Lorraine et qu'elle a fini sa vie à Vienne , en Autriche . Juste l'inverse de Marie-Antoinette , qui était aussi " de Lorraine et d'Autriche " .
Oui , je sais que c'est dur , il y a eu les guerres , ces champs de ruines , ces cimetières de croix blanches que j'ai visités .
Vous avez sans doute raison de dire qu'il faut agir progressivement ?
Je pense aux " Chroniques Martiennes " de Ray Bradbury , qui m'ont inspiré : une civilisation laisse sa place à une autre .
C'est ce qui est arrivé , bien souvent , dans l'histoire de l'humanité . Hélas ,sans ménagement .
Mais nous devons essayer d'oeuvrer pour que ça change et penser à l'enfant qui est né , un jour , en Lorraine ou ailleurs , l'indien d'Amérique , par exemple , disant son histoire avec ses propres mots , de langue allemande , française , ou autre ...
Alors , faut-il l'ignorer ? N'est-il pas aussi l'enfant du pays ? Pouvons-nous ignorer l'égyptien des temps pharaoniques ?
Mais le " combat " lorrain vous concerne sans doute plus que moi .
Pour ma part , je pense qu'il est temps d'apaiser les tensions , c'est-à-dire qu'il faut mettre en valeur la richesse des régions frontalières dans le cadre europééen ( ici , Franco-Germanique )
Sincères salutations .
Dan Ar Wern