2006-01-05

Compteur de la dette publique

Un compteur de la dette publique de la France (montant total et par habitant) est disponible à l'adresse suivante : http://cluaran.free.fr/dette.html

(Pour envoyer ce lien, cliquer soit ici, soit sur le bouton Share This dans la colonne de droite)

188 commentaires:

Anonyme a dit…

Excellente initiative ! Savez-vous que Christian Blanc parle de votre compteur (sans laisser l'adresse internet) dans son dernier ouvrage "La Croissance ou le Chaos" ? C'est ce qui m'a donné l'idée d'aller effectuer une recherche sur Google.

Marc a dit…

"Il existe même des sites Internet qui présentent un compteur sur lequel on peut suivre en direct l'évolution de l'endettement de la France", écrit-il en effet à la page 47. Merci de m'avoir signalé cette allusion !

Anonyme a dit…

En pleine crise du CPE l'INSEE a publié les stats de création d'emploi sur 6 mois = quasiment que des fonctionnaires ou de l'emploi aidé Borloo

Chef d'entreprise lambda
et inquiet pour notre pays,
j'ai alors tappé les 3 mots clés sur Google pour tomber sur votre excellent compteur de la dette (placé ensuite en Favoris)
Il faut poursuivre la médiatisation
et pourquoi pas donner la possibilité au visiteur de faire varier légèrement le taux car la BCE nous le monte... Idéalement il faudrait aussi donner les compteurs de nos voisins et router celà tous les jours sur les mails des resp politiques ... où va t'on ???
Merci pour l'action des fourmis sur les cigales

Marc a dit…

Merci pour votre encouragement. Il est effectivement prévu d'ajouter prochainement des liens vers des compteurs similaires d'autres pays.

Anonyme a dit…

c'est vraiment ce qui doit faire réfléchir les gens au moment de voter.
il faut arrêter d'élire des responsables qui veulent juste le pouvoir et choisissent alors d'acheter la paix sociale, mais à quel prix!

Anonyme a dit…

Merci, pour ce site instructif. A quand maintenant, le courage de notre gouvernement pour une prise de conscience et de parole sur ce sujet.

Anonyme a dit…

Excellente initiative : j'ai rajouté le lien sur mon blog " LA FRANCE DANS TOUS SES ETATS" (http://jeansenterre.blog.lemonde.fr). Puis je vous suggérer une précision à apporter, qui rendrait plus percutant le message. Il s'agit de rapporter la dette non seulement à la population totale, mais aussi à la population solvable, ou tout au moins active. Vous trouverez ds chiffres dans mon billet du 11 mars 2006. Bonne continuation et bravo !
Jeansenterre

Anonyme a dit…

bonjour , dommage que vous ne parliez pas de dette nette! Vous verriez alors que la france est moins endettée que la grande bretagne , en raison des actifs financiers appartenant au secteur public ( participations de l'Etat ou de la caisse des dépots et autres au capital de grandes entreprises , avoirs divers comme les réserves parlementaires , etc ...) alors que les anglais ont tout soldé pendant les années thatcher et de son successeur .

Anonyme a dit…

c'est beau

Anonyme a dit…

extra. J'ai 25 ans et je me demande a quel nvx se trouvera la dette de mon pays lorsque j'aurai 30 ans et ect ect

alors actif social ou pas tant que l'on auras des fonctionnaire sous exploité et sur payé on ne motiveras pas les jeunes a prendre la tete de petites entreprise et donc a faire vivre notre economie !
Merci pour tt et bonne continuation

Anonyme a dit…

Etourdissant!! Je ne me savais pas à la tête de tout cet argent, mieux que l'écureuil! ;o)

Paco

Gilles ROSSET a dit…

Il est toujours difficile de commenter un désastre financier, car celui précède toujours un désastre sociale. Au travers de cette faillite annoncée peut-on espérer la fin de l’état-nations français et des ses chimères.

françois a dit…

Je découvre votre compteur grâce à un article dans la Tribune.
Salutaire initiative, bravo !
Je me permets de le relayer sur le blog suivant:
http://demandezleprogramme.wordpress.com/

Bravo !
françois

Jeff a dit…

Et heureusement que l'on ne compte pas les engagements des retraites dans le bilan car avec 110% d'endettement (calcul approximatif et rapide ..) reste plus bcp de pays plus endetté que nous. Alors y'a quand mm un utilisateur qui parle de dette nette, ça pourrait etre vrai si l'on ne considère pas l'actualité car la plupart des actifs sont en train d'etre perdus, sans que cela serve à réduire la dette.

Je rappelle aussi que la banqueroute n'est pas seulement une case de jeux télévisé !!

Merci Messieurs les politiciens pour nos petits-enfants, on pourra dire dans quelques années : "je l'avais dit, je le savais."

Si seulement ils avaient pas seché les cours d'économie pendant leur scolarité, on n'en serait pas la.

A bientot
car c'est pas fini ......
Jeff

Anonyme a dit…

Est ce que la virgule de la dette publique par habitant est bien placée ?
Ne s'agirait-il pas d'un point séparateur de miller plutôt que d'une virgule ?

Marc a dit…

Il s'agit évidemment, comme dans le compteur juste au-dessus, d'un séparateur de milliers. Le compteur est de construction américaine, et les milliers sont séparés par des virgules au lieu de points. La dette est donc de 18 875 € par habitant, aujourd'hui.

Yann Riché a dit…

Bonjour,

Lien via Wiki2007...

Cordialement

Yann Riché
http://france2007.blogspot.com

Anonyme a dit…

J'ai connu ce site grâce à Wikipédia mais j'y étais déjà venu.

François a dit…

Je suis venu suite a un lien sur le site boursorama. Forum Nicox.
On ne peut pas dire que ce soit "sympa" mais c'est une initiative qui fait peur et donne aux visiteurs une bien triste réalité de la dette de la France...
Un site avec la solution serait "Super" LOL

David Puls a dit…

Ce type de compteurs existe depuis longtemps en Allemagne, tant au niveau national (http://www.steuerzahler.de/webcom/show_softlink.php/_c-33/i.html haut de page) qu’au niveau local (exemple qui donne l’endettement de différents échelons : de l’état fédéral, du Land Rhénanie Westphalie puis de la commune http://www.langenfeld.de/uhr/ ). Je pense que c’est un outil important pour responsabiliser les citoyens… alors j’ai fais une recherche google pour savoir si cela existait en France. Excellente initiative, Merci! David Puls

Anonyme a dit…

on dit merci qui ... merci Miterrand ... lol

Anonyme a dit…

Je consulte ce compteur de temps en temps.Hélas il ne s'ineverse pas.
Ce pays regorge de gens instruits ,mais pas forcément intelligents,hélas.
Dans les hautes sphères politiques et administratives, j'aurai un peu honte de voir circuler cette info sur le net..............
Dans son dernier livre F. de Closet nous explique comment nous en sommes arrivés là.
Y a-t-il quelqu'un qui puisse redresser la barre?J'en doute.

Anonyme a dit…

Bonsoir,
Votre compteur qui visualise en temps réél la dette publique de la France est une idée excellente. Quand les français vont-ils enfin prendre conscience de l'état du pays en ce début d'année 2007 ? Le chômage si bien dissimulé, la précarité et la misère s'affichent tous les jours dans nos cités. A t-on le droit d'hypothéquer l'avenir de notre jeunesse qui va devoir rembourser et de surcroît financer sa propre retraite.
Quelle honte !

Anonyme a dit…

bonjour, le 10 01 2007 la dette à reculer de 800 milliards, bonne nouvelle en ce début d'année. la dette devrait être de 2001 milliards.

Jean-Christophe a dit…

La dette publique est l'ensemble des engagements financiers futurs sous formes d'emprunts (obligations du Trésor public en particulier) de la part:

de l'État,
des collectivités publiques,
et des organismes qui en dépendent directement (entreprises publiques, sécurité sociale...)


Commentaires:


Compteur intéressant mais qui est loin de la réalité de notre véritable dette publique, puisque le compteur ne semble pas prendre en considération les retraites futures à payer.
En comptabilisant les retraites, notre dette s'élève à 2100 milliards d'euros, 1000 milliards de plus que ce que nous annonce le compteur, ce qui n'est pas rien.
Cependant je salue cette initiative qui doit donner le tournis à tous les internautes qui le visiteront et qui voteront (ou ne voteront pas) en conséquence pour les prochaines élections présidentielles 2007.

Cordialement.Jean-Christophe.

Anonyme a dit…

En 2006, depuis la première fois en France depuis 1978, la dette a baissé, très légèrement, mais quand même, c'est bien.
Est-ce à dire que le compteur va aussi baissé ?

Marc a dit…

Le gouvernement annonce que la dette publique a baissé en % du PIB, mais d'une part les chiffres définitifs pour 2006 ne sont pas encore publiés, d'autre part la dette a probablement continué à augmenter en valeur absolue. Les estimations du compteur seront donc remises à jour quand l'INSEE aura publié ses données...

Anonyme a dit…

Peut on deduire cette dette de son patrimoine pour l' ISF
JEAN CLAUDE

Anonyme a dit…

putain, ca fout les jetons !....

et pendant ce temps là, ils causent... les politiques....

Anonyme a dit…

France=Argentine!?!

Anonyme a dit…

Les candidats qui font la une des médias ne peuvent pas occulter la dette de leurs prédécesseurs qui discrétite toute promesse. Il serait tout de même intéressant avant les élections de savoir concrêtement comment ils vont résoudre ce problème.

Anonyme a dit…

C'est rigolo votre compteur, là, mais ce n'est quand même pas bien sérieux... Les commentaires angoissés ("où va-t-on ? Mon Dieu !") me font quand même ricaner. Un pays endetté ce n'est pas un pays pauvre (jetez un oeil à la carte qui nous est gentiment soumise, s'il vous plaît, avant de pleurnicher sur votre clavier), ni un pays en danger de faillite. On oublie aussi que la France est créancière également. Cerise sur le gâteau : la "part de dette" de chaque Français ! Mais vous avez songé que les premiers créanciers sont justement les Français détenteurs de placements publics (assurance-vie, etc.) ?
Merci de m'avoir diverti, mais pour voter, je me fonderai sur des critères vraiment sérieux, des critères politiques.

Anonyme a dit…

ceci donne envit de travailler

Anonyme a dit…

Magnifique !

Comment résumer l'état d'un pays par un seul chiffre !

Albert Jacquart se bat contre les analyses unidimensionnels, c'est-à-dire ces chiffres uniques qui sont censés refléter tous les paramètres et toutes les interactions d'un phénomène complexe (ex : le Qi est le chiffre qui reflète toute l'intelligence, si si, je vous assure)

Avant de vous laisser guider par votre indignation, essayez de comprendre ce qu'il y a derrière cette dette : tout n'est pas blanc, tout n'est pas noir ...

Surement, comme moi, vous ne comprendrez pas tout, mais vous verrez que rien, malheureusement, ne peut se réduire à un simple compteur.

Je ne défends personne, je ne blâme personne, tant que je sais que je ne sais pas

Anonyme a dit…

Sans commentaire
Dette par an

Anonyme a dit…

Moi j'ai 21 ans,je trouve pas cela normale que je paye la dette de la FRANCE alors que d'autre en profite b1!!!

mp3 a dit…

g calculer le chiffre est ça représente 100 000 ans de pipes pour une pute au bois de Boulogne!!!!

Yoann a dit…

Super ce site !

J'ai une question toutefois :
la dette s'élève a quasiement 20000€ par habitant. Ok. Y des chiffres qui disent qu'en rajoutant les dettes des entreprises publiques on double quasiement ce chiffre !!!!

A combien s'élève ce que doit payer chaque année en moyenne un habitant français pour rembourser les intérêt de la dette ?
Et si l'on ramène ca à la population de personnes imposables ? ou bien si on compte en terme de foyers ?
Ca fait combien par tête de pipe par an pour seulement rembourser les intérêts ?

Marc a dit…

Le seul remboursement des intérêts de la dette de l'Etat représente environ 638 euros par an par habitant (estimation 2005). Je vais ajouter cette information sur la page du compteur.

Yoann a dit…

Merci d'avoir répondu si rapidement.
Arretez moi si je me trompe.
Si je ne m'abuse, ca nous fait un taux d'environs 3.4%...

Donc, 638€ par français.
Pour une famille avec 2 enfants (proche du taux moyen de natalité qui est a 2.01) ca nous fait : 2552€, soit 4640€ si on rajoute les engagement hors bilan. (1100 de dette publique et 900 d'engagnement selon votre site)

Autre calcul :
En france il y a 27,4 Millions d'actifs pour 64M d'habitants.

Ce qui fait que par actif, les interets a rembourser sont : 1490€ par an.
Soit : 2709€ par an.

Cela, juste pour rembourser les interets !!!!

Est-ce correct ?
C'est assez énorme je trouve.


La question suivante : A qui est-ce que cela profite au juste ?

jaguen a dit…

Et pourquoi ne demanderait-on pas moins de 20 euros par habitants ? Au moins, la dette serait remboursée d'après ce compteur, et on n'entendrait plus parler d'intérêts...

Sancho a dit…

La dette publique. D’où vient-elle ? Qui en profite ?
La baisse des impôts des riches et les intérêts payés chaque année aux rentiers.
Les deux sont d’ailleurs intimement liés puisque c’est parce que les impôts des riches ont diminué que l’Etat a été obligé de leurs emprunter les sommes qu’il ne leur prélevait plus sous forme d’impôt. Mais alors qu’avec l’impôt, les sommes prélevées aux riches ne coûtaient rien à l’Etat, il n’en va plus de même avec l’emprunt. Le service de la dette (les intérêts versés aux rentiers, créanciers de la dette publique) est aujourd’hui le deuxième poste de dépenses de l’Etat, juste après l’Education nationale.
Avec la hausse des taux d’intérêts programmés par la Banque Centrale Européenne [BCE placée sous la direction du français Jean-Claude Trichet], ce poste pourrait bien, d’ailleurs, devenir le premier. L’Etat a donc perdu sur les deux tableaux. Il encaisse moins d’impôt: ainsi, le «bouclier fiscal» instaurée par la Droite coûtera la bagatelle de 400 millions d’euros à l’Etat en 2007 et profitera pour l’essentiel (350 millions d’euros) à 16 000 contribuables, les plus riches. Et puisque l’Etat encaisse moins d’impôts, il doit emprunter plus et payer plus d’intérêts aux rentiers.
Les rentiers ont du même coup gagné sur les deux tableaux. Ils paient moins d’impôts et ils prêtent à l’Etat (en contrepartie du versement d’intérêts) les sommes qu’ils auraient dû payer sous forme d’impôts. Les créances de la dette publique sont, en effet, aux mains des heureux détenteurs des titres du Trésor public, notamment les Obligations Assimilables du Trésor (OAT) émises chaque mois par l’Agence France Trésor, remboursables au bout de 7 à 50 ans.
65 % des détenteurs de la dette publique de notre pays sont des résidents français. Nous ne sommes donc pas du tout, comme veut le faire la droite, dans le cas des pays du Sud dont la dette est détenue par des Etats, des banques ou des souscripteurs étrangers, des pays du centre pour l’essentiel. Elle est détenue essentiellement par des entreprises d’assurance, des banques, des Sicav (Société d’investissement à capital variable plaçant des liquidités des épargnants] «bien de chez nous»… C’est par l’intermédiaire des dividendes versés aux actionnaires des banques et des compagnies d’assurance ou des produits d’épargne émis par ces organismes que les rentiers s’enrichissent.
Les détenteurs de ces titres ont empoché 39 milliards d’euros en 2006. Près de six fois le budget de la justice; 9 milliards de plus que le «financement de l’emploi». Au total, une somme équivalente au total des budgets de l’armée, de la diplomatie, de la justice et de l’intérieur.
S’interroger sur l’origine du déficit public permet d’en déduire aisément la solution la plus évidente et la plus juste à y apporter: augmenter les impôts des riches et baisser les taux d’intérêts.

Sancho a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Guicitoyen a dit…

Y'a pas à dire, le gouvernement UMP est totalement incompétent. Incapable de gérer l'économie, il a fait exploser la dette publique, passant de 60% en 2001 à 66.5% en 2007 !!! Scandaleux

Anonyme a dit…

de toute façon qui que se soit le président prochin sa changera pas. ils visent kune seul chose la place et surtout le fric.......

Anonyme a dit…

Votre compteur affiche ce jour le nombre:
1 206 117 450 000 soit plus de (mil deux cents six milliards d' € ) ou 1,2 x10 puissance 12 qui coûte annuellement quelques 45 Milliards d' € en intérêts et fais de gestion. Ces cinq dernières années, Depuis 2002, l'envolée de la dette de quelques 300 Milliards d' € n'a jamais atteint une telle progressivité (Voir lien wikipédia ci-dessus). Il faut y ajouter en outre ce qui est donné dans le message ci-dessus du 15/1/07 et considérer soit au moins 800 Miliards d' € .

Rentrées fiscales nationales prévues en 2007 : 267,2 M d' € (source:
"http://www.finances.gouv.fr/
performance/cout_politique/
argent_public/") dont 57 Milliards seulement relèvent de l'I.R.

Le pays reste englué dans la spirale infernale de l'endettement et les politiques ne contôlent plus l'économie (délocalisations anarchiques, évasions fiscales, fuite des capitaux, commerce extérieur déficitaire encore de quelques 29 M d' €, chomage et précarité....) et le pays n'est plus qu'un Etat "providence" où règne l'assistanat social, paiement des subsides européens et support pécuniaire avec l'argent public de l'affluence de migrants arrivants de toutes parts...

Pourquoi une dette si importante ? Quelqu'un peut il apporter un peu de transparence? Mais concrêtement combien de temps celà va t'il encore durer au moment où seule la baisse des prélèvement publics est plus que nécessaire? Quand, Comment et in fine, combien d'années faudra t'il pour seulement revenir à la situation existante en 1995 ?

Anonyme a dit…

La question à 13 chiffre est pour en faire quoi?

Que fait la france de tout cet argent? On distribue généreusement aux assistés et aux faignants. Ecourant.

Que dire du train de vie de l'état, le budget des chirac par an est pharaonique "source capital" de l'ordre de 500m pas an. plus les intérêts semble t'il.

A vous écoeurer de travailler... Certains l'ont bien compris et viennent ici vivre à nos crochets. Marre de partager la misère.

willy a dit…

Qui peut me dire de qui nous sommes redevables.quel pays ou quel organisme,quelle communauté ou quelle personne peut se vanter de prêter autant d'argent aux pays qui en ont besoin.l'argent n'est-il pas qu'un bout de papier ou de féraille? qu'est ce qui nous empèche de nous libérer de ce fardeau et de satisfaire les besains de tous. A croire que l'homme se crée des barriéres pour pourrir sa propre existence.
est-ce un jeu cruel de la part d'une minorité? sommes nous victimes d'une bande de fous? qui fisce les régles rt les limites de notre existence.
merci de me répondre.........

willy a dit…

dans la plupart des discours, on dit que c'est la misère qui nous coute cher. Mais on ne dit pas que c'est la libido narcissique des capitalistes. On dit que les étrangers qui viennent dans notre pays, vivent à notre crochet. Mais on ne dit pas, que nous avons soumis leur pays pour voler leur patrimoine. Se poser la question de la provenance des produits que l'on utilise au quotidien. Ce n'est pas nier que nous sommes responsables de la misère chez eux. Si dans un pays, l'action d'un gouvernement est le génocide, ne ferions nous pas comme eux, fuir nos terres ? C'est humain de vouloir le mieux pour sa vie. Mais ne vivons nous pas tous sur le même cailloux? Et s'octroyer un territoire n'est-il pas un acte d'égoisme? Ne tombez pas dans la bêtise des méthodes de notre gouvernement : c'est de maîtriser notre esprit sur un sujet pour nous détourner de la réalité. Ces malades névrotiques n'ont qu'une obsession : d'être les rois du monde. Depuis des millions d'années, nous avons été manipulés par ces chefs de tribu, par ces rois, par ces gouvernements, cette famille qui retransmettent leurs maladies à leurs progénitures. Depuis tout ce temps, on se rend bien compte de leur incapacité à faire vivre les humains et j'en veux pour preuve de l'état de notre existence aujourd'hui.

Anonyme a dit…

et le découvert autorisé est de combien ??

Anonyme a dit…

ca glace le sang!!!!!!!!!!!!!!!
merci a tous nos politiciens de ces 25 dernieres annees
allez !!!! segolene et nicolas encore quelques promesses on est plus a quelques dizaines de milliards pres !!!!!!!!

alpha a dit…

Bravo pour le compteur.
Une autre action, qui je pense serait moins alarmiste et plus intelligente, serait de lire le dossier économique du monde sur l'endettement de la France sur le lien suivant:
http://www.lemonde.fr/web/chat/0,46-0@2-3234,55-727044,0.html

A partir d'éléments concrets, on pourra discuter

Anonyme a dit…

trés bien comme idée
et diure que ceratine personnes s'appretent à voter socialistes... ils vont trouver où l'argent???

james a dit…

La France est une entreprise en situation de dépôt de bilan

http://antiracket.hautetfort.com

voir avec GOOGLE :

JAMES DROIT DANS SES BOTTES

Anonyme a dit…

Ce très instructif compteur nous indique que la France ne peut plus être gouverner par la Droite pour 2 raisons l'insécurité (augmentaion des fonctionnaires assurant la sécurité( militaires policiers ) et la chômage en lien avec le PIB et donc de la dette publique a cela s'ajoute d'autres élément Agravant Sécu éduc etc......La France n'a plus les moyens d'être gouvernée à droite et le Patronat le sait parfaitement. La reprise du travail en France, je dis reprise comme s'il s'agissait d'une grêve mais en est pas loin, passe par le dialogue Patronat- Gauche-Travailleurs.
Je me permets de rappeler sauf erreurs que la France a perdu 2 places dans le G7 et ce depuis la prise de pouvoir actuel. Nous étions 5 ième et nous sommes 7 ième : talonnés par l'Italie .Voter à droite c'est être assuré d'être à la 9ième place dans 5ans et ne plus faire partie du G7.Quand au compteur il risque l'emballement

Anonyme a dit…

Gauche et droite actuelles = bonnnet blanc - blanc bonnet...L'endettement a t-il été fait pour une bonne cause? Ce qui n'est pas le tout à fait le cas...Les économistes d'avant les cohabitations étaient-ils moins bons ?
On voit bien les limites des gouvernants....De toute façon il y a bien quelqu'un qui tôt ou tard va payer et très cher...On a déjà subi une dévaluation minimum de 20% avec l'arrivée de l'Euro... Que l'on arrête de raconter n'importe quoi aux français. Ceux qui rêvent de lendemains féériques se trompent... Faut tout de même pas rêver...

Anonyme a dit…

et dire que Ségolène va emplifier la dette

RedMed a dit…

De Gaulle aurait aussi pu dire : "il ne suffit pas de crier "la dette, la dette, la dette pour régler le problème". Enfin, la mise en place de ce compteur n'a rien de problèmatique du moment qu'elle se limitait à une facétie de webmaster. Mais bon maintenant que tous les médias en parle, France 2 ayant même repris un compteur équivalent pour combler avantageusement le vide abyssal des propos tenus lors des-dites emissions, c'est beaucoup moins marrant.
La France a 1000 milliards d'Euro de dette hein ? Très bien, tant que la France existera _et, de fait, la France n'a pas de durée d'existence finie ni de date de péremption ..._ elle pourra rembourser ses créanciers et tout ira bien. Certe 50 milliards d'euros parte chaque année dans le remboursement des intérêts de la dette mais le pays est-il au bord de la cessation de paiement ? Non et tout étudiant en 1ère année d'économie le sait parfaitement _ c'est dire si affirmer que la dette va détruire ce pays et doit justifier la privatisation d'absolument tout (NB : Ensemble tout devient possible) revient à prendre les français pour les derniers des abrutis.
Oui, les gros chiffres font peur. Et ce n'est donc pas pour rien que les médias et les "grands candidats" nous en reservent non stop. Mais, ne serait-il pas necessaire de prendre le problème par le bon bout ? Par exemple, empêcher les élus de la République de se gaver d'indemnités en tous genre plus extravangantes les unes que les autres ? Ou encore, prélever des impôts là ou il y'a de l'argent comme en Bourse ou sur les golden parachute des grands patrons (177 millions d'euros pour AZ, ca fait presque 2 pour 10 000 de dette ;))?
Enfin, on verra un jour si un homme politique a le courage de le faire. Par contre réduire la dette en privatisant ça y savent tous faire, ils ont tous déjà pratiqué en long en large et surtout en travers.
Pour conclure, le problème de la dette est loin d'être aussi grave que ce que les médias et les candidats veulent nous faire croire. Ce compteur contribue indirectement à ce mensonge. Le but de ce mensonge : justifier la remise en cause systèmatique de tous les acquis sociaux obtenus de haute lutte par les plus pauvres. Si votre conscience peut s'accomoder d'une telle chose et que donc vous êtes favorable au remplacement du 3eme mot de notre devise nationale par "concurence libre et non faussée" grand bien vous en fasse !

Contribuable mais pas con a dit…

Curieuse initiative ce compteur, avec en LIENS SPONSORISÉS... des VENDEURS DE CREDITS!

Le meilleur moyen de ne pas s'endetter c'est de ne pas emprunter, non ?

LA BANQUE ADORENT L'ENDETTEMENT DE LA FRANCE: C'EST LEUR GAGNE PAIN!

Contribuable mais pas con a dit…

Curieuse initiative ce compteur, avec en LIENS SPONSORISÉS... des VENDEURS DE CREDITS!

Le meilleur moyen de ne pas s'endetter c'est de ne pas emprunter, non ?

LA BANQUE ADORENT L'ENDETTEMENT DE LA FRANCE: C'EST LEUR GAGNE PAIN!

Contribuable mais pas con a dit…

Curieuse initiative ce compteur, avec en LIENS SPONSORISÉS... des VENDEURS DE CREDITS!

Le meilleur moyen de ne pas s'endetter c'est de ne pas emprunter, non ?

LA BANQUE ADORENT L'ENDETTEMENT DE LA FRANCE: C'EST LEUR GAGNE PAIN!

Anonyme a dit…

Curieuse initiative ce compteur, avec en LIENS SPONSORISÉS... des VENDEURS DE CREDITS!

Le meilleur moyen de ne pas s'endetter c'est de ne pas emprunter, non ?

LA BANQUE ADORENT L'ENDETTEMENT DE LA FRANCE: C'EST LEUR GAGNE PAIN!

Anonyme a dit…

Initiative bidon,Le pen agite ses arabes pour faire peur, ici c'est le compteur. Qui dit mieux ?

Anonyme a dit…

moi ce que je trouve abérant c'est que les banques sont encore plus riche que le montant de la dette de la france. C'est eux qu'il faudrait ponctionner au lieu de prendre des sous a des personnes qui gagnent a peine 1200€ euros par mois...

Anonyme a dit…

Un ami m'a parlé de ce compteur. C'est rigolo! (A ne pas prendre dans le sens litéral bien sûr)
Faudra qu'on sorte le doigt du cul pour inverser la tendance!

David a dit…

Je ne sais pas qui vous êtes et quel est votre engagement politique mais BRAVO, ces chiffres sont diffus, confus pour la mojorité des citoyens et cela est sans doute fait exprès.
Moi aussi je crois que c'est une des sources principales du mal français.
Très Cordialement
David

Anonyme a dit…

Après avoir payé la dette, il n'y aura plus de coton sur la terre.

Anonyme a dit…

Les pays endettés et qui continuent à emprunter ont t-il de ce fait la possibilité de mener une politique indépendante et libre sans pression de la part des bailleurs de fonds ? Est ce que le gouvernement français prend des décisions politique sans tenir compte de la sensibilité de ces bailleurs ? Autrement dit un pays endetté de la sorte est une entité télécommandée.

Anonyme a dit…

Allez, juste un petit lien pour alimenter la réflexion,

http://www.interdits.net/0706/dette.htm

coco_des_bois a dit…

Voilà la page la plus stupide de tout l'internet. Bravo, c'était pas un titre évident à gagner.

Marc a dit…

Le précédent commentaire est le plus creux que j'ai jamais reçu. Bravo, c'était un titre pas évident à gagner.

JRS a dit…

Pédagogique et salutaire : Bravo!

Je mets de suite un lien permanent sur mon blog :-)

Seth a dit…

>Pourquoi la dette ?

Voir le site http://www.fauxmonnayeurs.org/ et par exemple l'analyse http://www.societal.org/docs/dette-publique.htm "l'arnaque de la dette publique"

Ce serait bien aussi de rééquilibrer votre message très négatif sur le montant de la dette par l'information du montant des actifs ... mais surtout rappeller que ces actifs vont aussi profiter aux générations futures

Marc a dit…

Avez-vous un chiffre officiel sur l'actif public et sa composition ? Et sur son évolution au cours du temps ?

Seth a dit…

Je ne suis pour rien dans les liens que j'ai donné, néanmoins une petite recherche sur le site de l'Insee

(compte de patrimoine des administrations publiques http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/base_2000/tableaux/xls/t_4510.xls )

indique 2104 milliards d'euros

... sauf erreur de ma part...

Anonyme a dit…

C'est super (le site et l'idée, la taille de la dette pas autant...), maintenant pourrait tu dires pouquoi certains pays ne sont pas référencés genre ceux en gris?

Merci encore

Marc a dit…

Pourquoi des pays en gris ? La carte correspond aux données publiées par la CIA. Les pays en gris sont les pays pour lesquels la CIA n'a pas d'information sur la dette publique. Curieusement, ce sont principalement des pays d'Afrique francophone qui sont concernés par cette absence de données.

andre.bollard a dit…

site très intéressant, mais, QUI ETES-VOUS ? Il est nécessaire pour l'éthique ce ce site que vous nous informiez. L'affichage de telles données est bien évidemment très manipulateur, d'autant plus que l'on peut soutenir sur le déficit budgétaire d'autres hypothèses économiques et politiques.
Bien cordialement.

Marc a dit…

Un citoyen, personnellement inquiet du montant de la dette publique, et du manque de marge de manoeuvre politique qui en résulte. Mais cette page est destinée à donner des chiffres, aussi fiables que possible, et je récuse donc votre terme de "manipulation". "On peut soutenir sur le déficit budgétaire d'autres hypothèses économiques et politiques" dites-vous : évidemment, la dette n'est pas intrinsèquement mauvaise, tout dépend de son emploi (c'est comme la langue d'Esope). Chacun est libre de ses opinions. Et vous, qui êtes-vous ?

Marc a dit…

Je complète : L'objectif principal est de sensibiliser les Français à l'existence, au montant et à l'accroissement de la dette publique française. Il s'agit de rendre "tangible" cette donnée très abstraite qu'est la dette. Ensuite, j'ai certes mon opinion personnelle (= cette dette est une financièrement insoutenable à long terme, et une contrainte politique que la France devrait réduire). Mais libre à chacun d'avoir son opinion : la dette, j'en veux encore plus, augmentons la dépense publique, ou bien la dette, j'en veux moins, réduisons la dépense publique.

Anonyme a dit…

ho merde

Anonyme a dit…

Correlez la progression de la dette a la progression faramineuse de l'immigration extra europeenne et vous aurez un début d'explication:

certains parlent de 24 milliards d'euros par an ou de 36 milliards,d'autres de beaucoup plus: de 280 milliards!

-Rapport de Pierre Milloz , énarque, docteur d’Etat en droit, diplômé de l’Institut d’Etudes politiques de Paris fut inspecteur général honoraire du ministère de l’Industrie:

"Quant à la manière de traiter le sujet, elle sera identique à celle qui avait été adoptée en 1989-1990. On examinera les statistiques relatives au nombre d’étrangers, les revenus de ces derniers, leur contribution financière au fonctionnement de notre société et le coût des avantages qu’ils obtiennent en contrepartie de cette contribution. On aboutira à la conclusion qu’ils sont au nombre de 6 600 000 et que, pour la seule année 1995, ils coûtent à la nation plus de 280 Mds F. »"

Source Wikipedia:
Yves-Marie Laulan, économiste et président de l’Institut de géopolitique des populations, estime le coût annuel de l’immigration en France à 36 milliards d’euros (soit l’équivalent de 80% du déficit public annuel) [17]. Son étude, qui prend en compte le différentiel entre les recettes et les dépenses apportées par les immigrés s’appuie notamment sur les travaux des professeurs d’économie Jacques Bicho et Gérard Lafay avec comme données principales les dépenses en maintien de l’ordre, de la justice, frais de scolarité, de santé, formation professionnelle, logement, coûts supplémentaires dans les quartiers dits « sensibles », les aides sociales diverses ou le regroupement familial.

Selon une autre étude de Jacques Bichot pour l’Institut Thomas More, ce coût serait de 24 milliards d’euros pour l’année 2005 [18] [19].

Les études d'Yves-Marie Laulan, Jacques Bichot et Maurice Allais [16] indiquent que l’immigration profite surtout aux immigrés eux-mêmes, ainsi qu’aux employeurs qui bénéficient de la présence d’immigrés non qualifiés (parfois de façon non déclarée).

FRANCOIS a dit…

c est inadmissible de laisser une ardoise pareille a nos enfants et aux generations futures.Comment peut on oser vivre sur leur dos de cette facon!Arretons d aider ceux qui ne le meritent pas.

Franck a dit…

Totalement partial, notre rang au milieu de 129 pays arbitrairement choisi (et dont la majorité sont pauvres ou en développement) n'est pas pertinent.
Ce qui compte c'est que la Belgique, le Japon et l'Italie ont un endettement nettement supérieur au notre, ou que celui des américains, allemands, portugais, canadiens et autrichiens sont du même ordre de grandeur. Dans ceux qui font mieux, principalement l'Angleterre et l'Espagne. Autrement dit, nous sommes dans une situation d'endettement fort mais tout à fait comparable aux autres économies matures ne bénéficiant pas d'une manne pétrolière.
Derrière la pseudo objectivité, la vraie raison c'est la légitimation d'une politique plus libérale.

Anonyme a dit…

Arrêtez, arrêtez de comparer avec les autres pays ! Ils sont cetainement dirigés par des gens compétents....
Une dette publique pour moderniser le pays, OUI tout de suite. Une dette pour financer le social, la lourdeur administrative, l'immigration sauvage, et les gaspillages de tous ordres, alors que l'économie ne le permet pas, NON MERCI. Merci aussi à ceux qui ont abominablement endetté le pays en hypothéquant les générations futures (celles de nos enfants) de 1200 milliards d'euros (ou 1*10 puissance 12) payés par les contribuables qui n'en finissent pas de serrer la ceinture. S'il vous plait arrêtez de raconter n'importe quoi. S'avez vous a quoi a été utilisé tout cet argent public ?

Koko a dit…

J'aiemerais afficher ce compteur sur mon site.

Comment puis-je faire ?

Marc a dit…

Malheureusement il n'y a pas de code vous permettant d'ajouter directement le compteur sur votre site sous forme de widget ; mais vous pouvez ajouter un lien vers la page, si vous le souhaitez.

TPG a dit…

c'est inadmissible de laisser une ardoise pareille a nos enfants ?
ah ouais ! mais c'est inadmissible aussi de leur laisser tous les actifs ?
une dette c'est pas un bilan : combien de dette mais combien d'actifs serait la réelle question !
un ménage endetté à 10 % vous pensez que c'est un problème ?!

Marc a dit…

La remarque est pertinente, mais : "Les actifs de l'Etat s'élèvent à 550 milliards d'euros et le passif à 1100 milliards. C'est ce qui ressort d'une évaluation provisoire fournie mardi par le ministre du budget, Jean-François Copé, rendue obligatoire par la Lolf, la loi organique relative aux lois de finances. Les actifs de l'Etat comprennent notamment le parc immobilier, les infrastructures et les stocks. Le passif, lui, est essentiellement constitué par la dette et les provisions, mais il ne prend pas en compte les retraites des fonctionnaires. Ce bilan est encore susceptible d'évolutions de l'ordre de plusieurs dizaines de milliards d'euros, à cause des difficultés d'évaluation des actifs militaires et des provisions." (L'Expansion, 2006-11-21)

Stephane FL a dit…

bonjour,
je voudrais ajouter votre compteur sur un site web, seriez vous d'accord ?
stephane.

Anonyme a dit…

Hors amortissement du capital, la dette coûterait quelques 45 Milliards d'euros par an aux contribuables (frais de gestion et intérêts).
Il faudrait donc voter un budget annuel exédentaire permettant d'une part, le paiement annuel des intérêts et d'autre part l'amortissement progressif du capital. Pour ce faire, il faudrait générer au minimun un excédent de quelques 50 Milliards d'euros annuels....Celà est-il possible ? Y à t-il une réélle volonté politique pour régler cette abominable situation ? Qui en profite ?
Tout le monde le sait, une banque prête avant tout pour générer du profit. Une aubaine pour les organismes prêteurs qui sont assurés de faramineux revenus car il y aura encore pendant longtemps des contribuables dans le pays...
Il ne faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles....

Marc a dit…

Mon sentiment personnel : 1. Oui il est possible de réduire les dépenses de 3 %, ce n'est pas la mer à boire, ça demande juste un effort, que d'autres pays ont fait. 2. Non il n'y a pas de réelle volonté politique d'équilibrer le budget en France : des discours oui, des actes non.

Anonyme a dit…

Bonjour à la communauté,

Ajoutons 900 milliards d'€ en provision pour les retraites de nos "très chers" fonctionnaires, nous dépassons les 2100 milliards, payés par 2 français sur 3, car 1/3est isolvable. Chaque petit français qui naît auourd'hui à 50 000 € à assumer. Féliciations aux gestionnaires de ces 30 dernières années et aux syndicats jurassiques qui ne veulent rien changer à ce monde idylique dont ils profitent grassement.

De profondis.

Marc a dit…

Réponse à Stéphane FL : Malheureusement il n'y a pas de code vous permettant d'ajouter directement le compteur sur votre site sous forme de widget ; mais vous pouvez ajouter un lien vers la page, si vous le souhaitez.

Anonyme a dit…

si je puis me permettre je trouves que la situation au compteur n'est pas très objective, on pourrait faire un effort c pas étonnant qu'on ait des 806 a 22000 euros: cela ne veut pas forcément dire que le bébé qui vient de naitre il en doit 18: au secours.

Anonyme a dit…

Très bon site, bonnes infos !

Par contre, c'est vraiment dommage qu'il y ai des virgules dans les compteurs.
Des simples espaces, ça aurait été des mieux, car certains pourraient confondre la virgule "décimale" et celle qui sépare les milliers.... Et croire ainsi que la dette par habitant s'éleve a 18,647 euros et non 18 647 euros.

Merci de prendre en compte ce petit problème :)

Anonyme a dit…

Ne soyons pas stupides!

SVP: annulons la dette des G8!

Comme nous l'avons fait pour les "pays émergents" (ex 1/3 monde...)

Guy777

Aymeric écoeuré a dit…

Quand je vois la masse d'argent qui tombe CHAQUE JOUR dans les caisses de l'Etat ( TVA , essence, etc ...) je me demande ou passe cet argent ? Et en plus être en déficit alors là c'est la cerise sur le gateau.
Enfin j'ai quand même ma petite idée : si je fais l'addition des erreurs et autres détournements annuels, cités entre autre par la Cour des comptes, on retrouve une partie du déficit. Hélas ça ne sert à rien : l'année d'aprés ça recommence. Et je vous parle pas du reste ( pot de vin, coulage de sociétés par des énarques incompétents (M.Bon - Tschuruk - Messier - Daniel Bouton SG - Le Floc Prigent ELF et la putain de la République- les oiseaux renifleurs de pétrole de Giscard d'Estaing - la Centrale pétrole LEUNA de Mitterand - les vedettes de Taiwan,....) j'arrête ça me fait tourner la tête.
Mais ça continue : aujourd'hui des affaires se montent que nous connaitrons dans 10 ans, et qui coulent tranquillement la République.

Anonyme a dit…

Tant que ce compteur ne tournera pas dans l'autre sens, on pourra dire que SARKO n'a pas trouvé la solution au problème des français.
Dans ce cas, il serait intéressant de bloquer les salaires et les dépenses de tout nos hauts fonctionnaires.
A l'heure ou l'on veut faire passer une loi sur les salaires au mérite pour les petits fonstionnaires.
Qu'ils nous montrent le bon exemple..
PIERRE, SAINT-QUENTIN

Anonyme a dit…

Elle courre, elle courre, elle courre.............

Anonyme a dit…

questions betes: pourquoi la france fait elle partie des pays riches si elle est endettée ( surendétée)?
qui va payer tout ca????

ANTIRACKET a dit…

le candidat au suicide qui s'était jeté de 56° étage de la TOUR MONTPARNASSE se disait en passant devant le 30° étage :

jusqu'à présent, tout va bien ... il en va de même pour notre vieux pays malade !

Il ne manquait plus que l'effort d'une guerre stupide en Afghanistan

http://antiracket.hautetfort.com

Marco Polo a dit…

On ne peut pas vivre éternellement au-dessus de ses moyens. La France, en vivant à crédit sur la dette publique, pèse lourdement sur l’avenir incertain de ses enfants...

Le gouvernement aura-t–il le courage politique d’assainir les finances publiques en mettant en oeuvre les réformes qui s’imposent ?

jeancourteligne a dit…

Y paraît que Starko allait inverser la vapeur !*?!§
QUI PEUT ENCORE Y CROIRE ?
Puisqu'en 1 an, il a creusé le trou de plus de 50 milliards d'euro !

jeancourteligne a dit…

Y parait que Starko allait inverser la vapeur .*!?
QUI PEUT ENCORE Y CROIRE ?

dominique a dit…

Félicitation pour votre site. La "matérialisation" de la dette est un premier pas vers sa maîtrise.

Néanmoins je suis déçu par un certain nombre de commentaires qui semblent sans aucun doute manquer connaissance du sujet...c'est tellement plus simple de tout mélanger!!

J'attends avec impatience les compteurs d'autres pays européens (Grèce, Italie, Belgique à tout hasard...)

Alain a dit…

bonsoir,
excellente initiative qui pourrait sensibiliser les politiques, et les citoyens.. mais je n'y crois guère.. la facilité commande l'aveuglement.
Alain Bonnefoy-Claudet

patate a dit…

wahoo

Anonyme a dit…

ce que j'aimerais savoir, c'est le montant de la dette avant le 10 mai 1981 en valeur absolue et en % du PIB

Marc a dit…

Voici la réponse à la question anonyme qui précède (merci d'avoir l'obligeance de signer vos commentaires) :

En 1980, la dette publique française était de 92,2 milliards d'euros, et représentait 20,8 % du PIB français de l'époque.

Anonyme a dit…

c'est absolument absurde de ne pas faire des economie vous avez vus comment la dette augmente en 10 minute 1000000 € de dette en plus !! C'est un scandale!

Amélie a dit…

c'est super tout ca mais je comprends pas pourquoi la dette augmente continuellement ???

Marc a dit…

Pourquoi la dette augmente ? Parce que depuis 1981 la République française dépense plus qu'elle ne perçoit de recettes. Ne pouvant plus augmenter les impôts (la France a déjà le taux de prélèvements obligatoires le plus élevé du monde libre), elle s'endette pour payer ces dépenses. Et cet argent emprunté aujourd'hui devra être remboursé à l'avenir ; la dette d'aujourd'hui est la promesse d'un impôt futur.

Parce que la République française n'a pas l'envie ou le courage politique de réduire ses dépenses pour tenir compte du niveau de ses recettes.

Parce que la France ne tient pas ses engagements vis-à-vis de ses partenaires européens de contenir le déficit et la dette.

Parce que les politiciens du moment ne tiennent pas les engagements pris auprès de leurs électeurs de rééquilibrer les finances publiques.

Peut-être parce que les mandats politiques sont trop courts, et ce seront les successeurs qui devront faire face aux conséquences des actes des politiciens du moment.

Parce que la dette a un effet "boule de neige", tant qu'on n'entreprend pas de réduire le capital dû.

Parce que nous voulons dépenser un argent que nous n'avons pas, en nous disant que nos enfants paieront...

Anonyme a dit…

et comme a notre habitude les Francais font COCORICO

Anonyme a dit…

C'est bien mais il faudrait remplacer ces virgules par des points. Eh oui, en français c'est comme ça! (Pas en anglais mais bon...).

Anonyme a dit…

nous sommes ettoufé par nos propres factures de tous les jours et quand on voi ce montant augmenté si vite par personne
cela fais vraiment trés peur

Anonyme a dit…

Et s'il fallait rendre effectives les mesures de soutien promises aux banques et aux pme,jusqu'où irions nous ? Ce n'est pas crédible.

Anonyme a dit…

Compteur trop méconnu.
Pourtant tout est là: pour le social, la défense; pour la recherche, l'éducation ou notre influencedans le monde, etc..
Quelques fois, on en "parle" ici ou là. Ceci existe depuis que la politique est faite par de petites personnes, de petites ambitions personnelles, qui ne connaissent rien de l' Histoire, rien de l'économie. Et comme disait ma grand-mère: "rien du porte monnaie". C'est un peu la même chose pour la crise actuelle: spéculation à outrance et crédit inconsidéré.
Il n'est pas utile d'aller aux grandes écoles, polytechniques ou l' ENA pour savoir que le plus dur est devant nous, pour nos enfants.
Quelle incompétence et quel mépris du futur ! Ils n'y a plus d'Homme d'Etat.

Anonyme a dit…

Bonjour,
Ce que vous ecrivez sur votre site est simplement faux.
Vous parlez de dette sans prendre en compte les actifs, ce qui n'a pas vraiment de sens (le nouveau-né français hérite d’une dette publique, mais il hérite aussi d’actifs publics : routes, écoles, maternités, équipements sportifs... Evoquer l’une sans évoquer les autres est peu rigoureux ).

Lorsque vous achetez un appartement à disons 150 000euro, vous mettez 30 000 euros de votre poche et il vous reste 120 000euro en pret (exmple ultra simplifié) ; question : êtes vous endetté de 120 000 euros ?
Oui, si vous considérez que votre bien immobilier ne vaut rien.
Non, si vous considérez que vous pouvez revendre votre bien pour rembourser une partie (ou la totalité, ou même faire des plus-values) de cette emprunt.

En prenant ces actifs en compte, on arrive au résultat suivant : chaque francais né avec un héritage de +11 000euros.
Voilà pourquoi nous sommes un pays riche !

Bien cordialement,


[Sources : Monde diplomatique et plusieurs revues economiques]

Marc a dit…

Cher anonyme,

Veuillez :
- signer vos commentaires : les messages anonymes n'appellent pas de réponse ;
- citer précisément vos sources : un chiffre non sourcé n'est pas vérifiable ;
- lire la page avant de la commenter: le montant des actifs est bien mentionné sur la page (550 G€ d'actifs publics en 2006, pour 1100 G€ de passif, sans compter les + de 900 G€ hors bilan).

Je rappelle que la dette figurant sur le compteur correspond à la définition européenne, afin d'être objective et comparable d'un pays à l'autre.

Actif - passif = résultat.

Vous prétendez que ce que j'ai écrit serait faux, parce que je n'aurais pas indiqué le montant de la différence entre actif et passif. Mais d'une part, le montant de la dette publique est précisément le montant du passif, selon la définition européenne, et non le résultat. D'autre part, j'indique, contrairement à ce que vous prétendez, le montant officiel, publié par le ministère du budget, des actifs publics, soit 550 milliards d'euros.

On peut effectivement s'intéresser aussi à la différence entre actif et passif, c'est-à-dire le résultat. Mais contrairement à ce que vous affirmez, compte tenu des montants donnés sur la page et rappelés ci-dessus, publiés par le ministère du budget, ce résultat est non pas positif de 11000 euros par Français, mais négatif.

laurent a dit…

Bonjour,
De toute façon une dette ce n'est pas une bonne chose.
Et je vois mal la France revendre tout ce qu'elle a pour rembourser cette dette.
Dés qu'une entreprise est rentable, paf on privatise, alors qu'elle rapporte de l'argent à l'état.
Et dés qu'une entreprise est en déficit, et bien l'état nationalise??? Comment voulez vous ne pas être endetter après cela.
Je suis travailleur indépendant.
Cette année j'ai gagné environ 16150€, je vais donner 34% à l'urssaf, 450€ de taxe Pro, ainsi que 19.6% de TVA.
Soit 5491€ d'urrsaf
Soit 450€ de taxe pro
Soit 3165€de TVA
Il me restera donc 7050€ après on se plaint que les jeunes ne veulent pas s'installer...

Demain la moindre chose que je vais m'acheter je vais payer encore 19.6% de TVA.

Conclusion je donne 74% de ce que je gagne en impôt divers et varié.
Et je ne suis pas le seul, et la dette continue de monter...

Et s'il vous plait ne vous trompez pas de cible, arrêter d'être jaloux des fonctionnaires ou de tels ou tels personnes.
L'ennemi à combattre ce sont nos gouvernants qui prennent aux plus pauvres pour donner encore et toujours au plus riches! Suffit de voir ce qu'il s'est passé avec les banques il y'a 1 mois. Le capitalisme est la gangrène de notre pays.

Anonyme a dit…

@marc
1. En quoi un message anonyme n'incite pas à répondre ? Le meilleur contre exemple est que vous l'avez fait. Libre à moi de décider de répondre ouvertement ou non. C'est votre site. Vous laissez les gens commenter vos informations de manière anonyme, j'utilise cette liberté, un point c'es tout.

2. Vous déformez mes propos. Je parle des actifs publics, ie des administrations publiques alors que vous parlez uniquement des actifs de l'Etat.

3. Mes sources sont accessibles au premier venu, sur les publications de la banque de France, de l'insee,... par exemple.
Au pif, cette publication de l'ofce qui était reprise dans le monde diplomatique :
http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/lettres/271.pdf

http://www.eco-life.fr/fiches/dossier_dette_publique_remettre_en_cause_idees_recues.pdf

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=IP1057&reg_id=0

Anonyme a dit…

Voir sur wikipedia un tableau récapitulatif :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrimoine_des_administrations_publiques_fran%C3%A7aises

Actifs des administrations pubiques : 2 104,1 Ge
Passifs : 1 427,5

Solde : Actifs - Passifs = 676,6 Ge

==> +11 000 e/francais.

Anonyme a dit…

j'aimerais savoir si c'est les bon chiffre et bonne vitesse de dépense (quand mis à jour).
si il y a d'autre compteur américain europeen...
merci

Anonyme a dit…

Bonjour,

Exellente initiative!

Ce serait bien, d'avoir sur une même page, les compteurs des différents pays de la planète, notamment en Europe.

Pour information :

L'usage de la virgule, comme séparateur de groupes de trois chiffres (milliers, millions…) au sein d'un nombre, a été invalidé par la CGPM (gère le système international des unités), il faut utiliser à la place une espace insécable (Résolution 7 de la 9e Conférence générale de 1948).

acarouany a dit…

J'ai bien envie d'aller vire au Chili .. en voyant ce compteur , nos joyeux politiciens pourraient apprendre a compter .

Anonyme a dit…

vite la consultation du généraliste doit passer à 23 € il faut augmenter aussi les pharmaciens à 15 000 € net par mois et les kinés à 8 000 € qui n'arrivent plus à boucler leurs fins de mois et vivent avec la peur du chômage

Christophe a dit…

Tout le monde y va de son petit commentaire bidon !

Alors pourquoi pas moi :

Ce truc est l'instrument politique qui permettra, entre autres, de mettre un terme (à plus ou moins longue échéance) a notre retraite, notre sécu, nos allocations...

Savez vous que le taux d'endettement des autres pays du monde est peu ou prou identique a celui de la france ?

Dans 30 ans, quand ce compteur tournera à l'envers (comme c'est déjà arrivé maintes fois dans l'histoire de la dette des états qui remonte... au moyen âge), vous pourrez tous applaudir des deux mains, mais timidement, car vous aurez tout perdu : sécu, retraite par répartition, services publics et j'en passe.

Savez vous que le taux d'endettement des entreprises publiques est supérieur de presque 20% à celui de l'état ? (cf wikipedia).

Le peuple a la gouvernance qu'il mérite, avant même d'avoir fini de rembourser votre prétendue dette, préparer vous à engraisser les banques et autre assurances qui se seront substituées a votre couverture maladie et retraite.

Christophe a dit…

Une erreur malencontreuse s'est glissée dans mon intervention précedente, il fallait lire :

Savez vous que le taux d'endettement des entreprises PRIVEES est supérieur de presque 20% à celui de l'état ? (cf wikipedia).

Anonyme a dit…

Rev. William J. H. Boetcker 1916:

Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne.
Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort.
Vous ne pouvez pas aider le salarié en anéantissant l'employeur.
Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.
Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
Vous ne pouvez pas éviter les ennuis en dépensant plus que vous ne gagnez.
Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance.
Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils pourraient faire eux-mêmes.

Christophe a dit…

Le semont dominical du révérend William J. H. Boetcker date un peu ! pourquoi ne pas remetttre aussi l'esclavage à l'ordre du jour, c'était un principe largement admis à l'époque !

Surtout (pour les vrais anglophones), même s'il a peu d'interêt,voici le texte dans sa langue origninale ce qui évirera erreurs de traduction ou exagérations :

1. You cannot bring about prosperity by discouraging thrift.

2. You cannot strengthen the weak by weakening the strong.

3. You cannot help small men by tearing down big men.

4. You cannot help the poor by destroying the rich.

5. You cannot lift the wage-earner by pulling down the wage-payer.

6. You cannot keep out of trouble by spending more than your income.

7. You cannot further the brotherhood of man by inciting class hatred.

8. You cannot establish sound security on borrowed money.

9. You cannot build character and courage by taking away a man’s initiative and independence.

10. You cannot help men permanently by doing for them what they could and should do for themselves.

Et puisque nous sommes dans les citations en voici une autre de Karl Marx qui n'en est pas moins vraie et pourrait nous aider à relativiser :

"L'argent, dans la société capitaliste, est le seul signe de puissance, et le seul besoin. Les hommes luttent pour l'argent. Il est l'objet de toutes les convoitises. Or l'argent est une pure abstraction. L'argent coupe de la réalité du monde, et en même temps devient l'unique vecteur pour pouvoir agir sur lui. La société de l’argent est une aliénation surtout pour ceux qui en manquent, mais aussi pour ceux qui en ont beaucoup (grâce à la pauvreté d’autres êtres humains)".

Anonyme a dit…

Cher Christophe, l'anglophone que je suis aimerai bien que vous lui indiquiez les erreurs de traductions provenant des citations de Boetcker. J'aimerai aussi savoir pourquoi ces citations n'ont pas d'interet? Pas d'interet pour vous? Pour tout le monde? En quoi le bon sens n'a-t-il pas d'interet?
6. You cannot keep out of trouble by spending more than your income.
N'est-ce pas le cas de la situation du budget de l'Etat depuis 1979, date du dernier equilibre budgetaire? N'est-ce pas l'objet meme de ce site que de montrer au grand jour les gabegies successives des gouvernements de droite et de gauche qui ont eu recours a l'emprunt pour financer les promessses electorales sur le dos des generations futures?

Bien a vous

Christophe a dit…

Puisque vous êtes anglophone, vous savez que la traduction ne reflète jamais parfaitement la pensée d’un auteur « traductor traditor » disait les romains et par exemple il aurait été je pense plus judicieux de traduire la dernière maxime par : « Vous ne pouvez pas aider les hommes de manière durable en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-mêmes » ce qui revient à dire « plutôt que de lui fournir du poisson apprends lui à pêcher » en d’autre terme « l’assistance aux plus démunis ne doit être que ponctuelle et non permanente » et non pas comme le laisse entendre la traduction « l’assistance aux plus démunis n’a pas de raison d’être ». Quoi qu’il en soit ce texte ne présente que peu d’intérêt à mon sens dans le débat qui nous anime.
Concernant votre deuxième question, il faudrait définir ce qu’est le bon sens si nous parlons de la vox populi, il semble qu’elle soit mal informée (ou désinformée) et à ce titre je vous renvoi à l’excellent article du monde diplomatique sur « l’épouvantail de la dette publique » ou comment diriger un pays en lui faisant croire que l’ultra libéralisme le sauvera de la ruine.


http://www.monde-diplomatique.fr/2008/07/TINEL/16109

Par ailleurs, notons que le japon même lui enregistre une dette de 140% de son PIB très loin donc de nos presque 63%, les allemands sont à notre niveau, il n’y à guère que les anglais qui sont à 43 % mais la dette des ménages est à 100 % alors qu’en France elle se limite à 25 % l'État intervenant moins, les ménages doivent s’endetter pour financer les dépenses qui ne sont pas socialisées par l'État. A la veille de la première guerre mondiale ce taux s’élevait en France à 80%.
Pour terminer je me permets de vous conseiller à l’article de wikipédia que sur la dette publique qui explique clairement les mécanismes économiques qui entrent en jeu dans « les gabegies successives » des gouvernements du monde.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique

Enfin n’oublions pas que les rouages de l’économie que sont les entreprises, les ménages, et l’état sont des investisseurs et qu’à ce titre ils empruntent. Croyez moi l’Etat est de loin le plus solvable d’entre eux et … paradoxalement le moins endetté.

Bien à vous

Anonyme a dit…

Cher Christophe,

"Vous ne pouvez pas aider les hommes de manière durable en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-mêmes » ce qui revient à dire « plutôt que de lui fournir du poisson apprends lui à pêcher » en d’autre terme « l’assistance aux plus démunis ne doit être que ponctuelle et non permanente » et non pas comme le laisse entendre la traduction « l’assistance aux plus démunis n’a pas de raison d’être »"

Je ne suis pas d'accord avec votre traduction, "permanent" en anglais ne pose pas de limite dans le temps, par consequent, il me semble que votre traduction n'est pas nuancee, vous semblez adapter la traduction a votre convenance.
Comme le laisse entendre Boetcker, une traduction plus precise serait: Vous ne pouvez pas aider les hommes en faisant pour eux en permanence ce qu'ils doivent faire ou devraient faire pour eux-memes.

Quelques remarques sur votre analyse de la dette de la France:
Quand les entreprises empruntent, c'est en general pour realiser des investissements, or les dettes supplementaires contractees ne sont pas la pour realiser des investissements mais pour financer les deficits budgetaires, qui semblent depuis 1979, "permanents et non ponctuels". Aujourd'hui le deuxieme poste du budget de l'Etat est le service de la dette derriere le budget de l'education national. Ce service de la dette corresond aux paiements des interets et non au remboursement du principal.
"L'Etat intervenant moins", la encore il y a erreur de votre part, une analyse des prelevements obligatoires nous montre que la ponction de l'Etat dans le PNB, est passe de 30% environ dans les annees 60 a 43% aujourd'hui.
Il amusant de constater que la collecte de l'impot sur le revenu (acquitte seulement par 48% de la population active aujourd'hui contre 60% en 1960 environ), ne couvre meme pas le montants des interets de la dette.
Comme l'auteur de ce site le signal a juste titre, considere que le poids de la dette ne represente que 63% du PNB est inexact. Quid des engagements "hors-bilan", SNCF, EDF, RATP and co?
Si on consolide, on depasse allegrement les 110%. Enron apparaissait comme solvable grace une bonne methode de comptabilisation hors bilan, ou toutes les dettes etaient parquees...Pour certaines banques, aujourd'hui, inspiree par la creativite de Enron, beaucoup de ces dettes ont ete sorties du bilan dans des SIVs ou SPVs.
Je reste dubitatif quand on m'indique que la dette ne represente que 63% du PNB.

Projet de loi de finances pour 2005Tome 1 - Rapport économique, social et financier - L’ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES - page 65 http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/044000489/0000.pdf
L'Etat en France ne controle absolument pas ses depenses d'ou un risque de derapage tres alarmant.

Le Figaro economie du 29/03/2005:"la somme des dettes pour les retraites dues aux agents RATP, La Poste et SNCF représente en 2005 environ 145 milliards d'euros. Ces dettes (que ces entreprises ont toujours omis de faire figurer dans leurs bilans, mais qui devront y figurer désormais) s'ajoutent aux dettes dûment notées dans les bilans, soit 16 milliards d'euros. En face de ce total de 145 + 16 = 161 milliards d'euros, le total des fonds propres de ces entreprises est de 7.7 milliards d'euros. Les fonds qui manquent, soit environ 153 milliards d'euros sont à la charge des contribuables et des usagers de ces services publics."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique

Tres interessant, surtout l'effet boule de neige...
La croissance de la France a systematiquement ete en-dessous des taux d'interets, pour une raison relativement simple, le poids de l'Etat dans le PNB.

Seul probleme pour la France, le temps des "devaluations competitives" est revolue.
On se souviendra des "brillantes" trois devaluations successives de 1983 et de l'instauration du controle des changes. La BCE etant au commande, point de salut de ce cote la pour "monetiser" la dette.

Cet article de Wikipedia est effectivement tres interessant et conclu egalement que la situation de la France est inquietante parce que cette dette, ne finance rien, ne cree rien, elle sert a payer des depenses courantes non maitrisees.

L'exemple a suivre, le Canada?

Christophe a dit…

Bonjour,

D’accord avec votre traduction c’est exactement ce que j’aurais indiqué si je n’avais voulu marquer volontairement un contraste, nous sommes d’accord sur la différence entre continuellement et de manière permanente.

Vous dites « les dettes supplémentaires contractées ne sont pas la pour réaliser des investissements mais pour financer les déficits budgétaires ». Votre analyse est bonne, c’est d’ailleurs une analyse purement comptable, mais elle ne tient compte que d’une partie du bilan. Ces déficits budgétaires sont à mettre au crédit d’investissement passés et futurs : infrastructures routières et autoroutières, parc immobilier, entretien du patrimoine historique, investissement dans l’éducation des citoyens (futurs actifs producteurs de croissance), armement et défense nationale …
Nous sommes d’accord, si l’Etat était une entreprise commerciale elle aurait fait faillite depuis longtemps, soit. Mais ce parallèle entre les entreprises et L’Etat est un non sens. Le rôle de l’Etat et son implication va bien au-delà des notions de production/achat/revente.

Il va sans dire en conséquence que le parallèle avec la société corrompue Enron n’est pas pertinente. Même s’il est nécessaire j’en conviens comme chacun de contrôler les dépenses afin de réduire ce déficit.

Cependant, il convient de bien choisir les postes des dépenses à réduire. Si nous prenons l’exemple de nos gouvernants qui peuvent se targuer de salaires très importants et d’avantages à vie après un mandat de 2 ans ; alors oui il faut revoir les dépenses. Si nous prenons l’exemple des contrats de construction ou de rénovation faramineux des bâtiments publics ou les devis sont signés les yeux fermés par les représentants locaux qui ne savent qu’une chose de l’argent qu’ils ont à dépenser c’est qu’il provient d’une enveloppe signée par un autre élu qui lui-même n’a qu’une idée vague de l’utilisation des crédits de l’enveloppe qu’il est en train de débloquer… alors oui il faut redéfinir des limites acceptables et décentes. Contrôler les dépenses en demandant des comptes à nos représentants, en leur demandant de souligner leurs efforts en investissement et pour la réduction des gaspillages y compris énergétiques.

Louis XIV disait « l’Etat c’est moi » or, depuis l’avènement de la république « l’Etat c’est nous tous » Nous sommes en droit de demander des comptes mais en droit de savoir aussi que l’argent dépensé ne peut l’être que dans l’intérêt de chacun de nous et de nous tous dans notre globalité.

Je retiens par ailleurs l’idée admise qu’un enfant qui naît aujourd’hui en France n’est pas seulement débiteur de 20 000 euros mais aussi à la tête d’un patrimoine au moins aussi équivalent auquel il faut ajouter le financement de 15 ans d’éducation de la maternelle au bac et une moyenne de 2 ans d’études secondaires, la possibilité pour lui d’être soigné et de vivre dans des conditions décentes… c’est finalement peu cher payé sachant qu’au terme de son éducation cet enfant deviendra lui-même producteur de richesse et de croissance.

Nous avons devant nous trente années d’effort et de sacrifices pour redéfinir les valeurs de notre société en termes de contraintes énergétiques, de financement des retraites, de préservation de notre système de santé… Après les trente glorieuses voici les trente misérables mais ensuite quand nous aurons passé ce cap, la courbe démographique s’inversant, la véritable croissance (non truquée au sens de votre démonstration) sera de retour et nous pourrons nous targuer d’avoir été les acteurs raisonnables du changement de société auquel nous aspirons tous et nous laisserons autre chose à nos enfants que des investissement en fonds de pension basés sur la paupérisation du reste du monde et la dégradation du patrimoine écologique mondial.

Anonyme a dit…

Cher Christophe,

Ravi de savoir que nous sommes sur la meme longueur d'ondes. Mon propos est bien de signaler qu'aujourd'hui le recours a la dette n'est pas pour realiser des investissements de types infrastructures mais bien pour financer les depenses courantes. C'est un probleme majeur.
Les politiques de droite comme de gauche visiblement n'aiment pas que les depenses de l'Etat soit controlee. La cour des comptes constate mais quid des sanctions?

Voila ce que nous dit la Declaration des droits de l'Homme et du citoyen de 1789:

Article 12 - La garantie des droits de l'homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux à qui elle est confiée.

Article 13 - Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable ; elle doit être également répartie entre les citoyens, en raison de leurs facultés.

Article 14 - Les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

Article 15 - La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.

http://www.textes.justice.gouv.fr/index.php?rubrique=10086&ssrubrique=10087&article=10116

Ce que je conteste c'est la facon dont l'argent publique est utilise en France, il n'y pas de controle, pas de comptabilite analytique, pas de veritable gestion et l'administration semble ne vouloir rendre de comptes a personnes.

Un exemple marquant recent, le financement du RSA c'est 1.5 milliards d'Euros, le gouvernement proposait une ponction supplementaire de 1% sur l'epargne. L'Etat n'est pas capable de trouver 1.5 milliards d'economies dans son budget! Comme d'habitude on s'attaque aux recettes mais jamais aux depenses.

Pour en revenir a votre exemple de l'enfant qui nait aujourd'hui en France avec 20,000 euros de dettes sur sa tete, au vue de la situation du pays, son interet passe par l'expatriation. Ce qui est malheureusement de plus en plus le cas. Le nombre de Francais a l'etranger ne cesse de croitre. Ils reprensente aujourd'hui 2.5% des votes aux dernieres elections presidentielles contre 1.5% environ aux precedentes.

Comme en temoigne la Declaration des droits de l'Homme et du citoyen, il est de notre devoir et de notre droit le plus absolu a tous et a toutes de demander des comptes sur la gestion des finances publiques.

L'Etat c'est nous.

Le Canada a reussi sa reforme, avec un systeme de sante efficace et une gestion saine.

La France doit, il me semble suivre le meme chemin.

La bonne gestion n'a pas de couleur politique.

C'est tout le systeme qu'il faut revoir, commencons par la suppression du cumul des mandats. Au Royaume-Uni, un fonctionnaire qui devient membre du parlement ne peut plus reintegrer la fonction publique. Le systeme politique Francais est parasite, il s'auto alimente. 49.2% des parlementaires sont fonctionnaires, seulement 20% au debut de la 5eme Republique. Il serait interessant de regarder la correlation entre le poids des prelevement obligatoires de l'Etat sur le PNB et l'augmentation du nombre de fonctionnaires a l'assemblee nationale.

Anonyme a dit…

Juste un repère à la veille de Noël 2008: Votre compteur indique
1 268 330 400 000 Milliards d'Euros...
Où va-t'on ?

Bonnes fêtes

Anonyme a dit…

Juste un repère, veille de Noël 2008. Votre compteur indique:
1 268 330 400 000 Milliards d'Euros.
Bonnes fêtes

Anonyme a dit…

Vous aurez lu 1 268 Milliards

Service Internet a dit…

http://www.boursorama.com/forum/message.phtml?file=382183135

article interessant

Par ailleurs il faut lire "Le jour ou la France a fait faillite" de Philippe Jaffré

Aurelien Veron a dit…

Pourrions-nous disposer du code pour insérer ce compteur sur nos blogs avec un lien vers ce site, svp ?

Marc a dit…

Cher Aurélien,

Comme écrit le 3 décembre 2007 : "Malheureusement il n'y a pas de code vous permettant d'ajouter directement le compteur sur votre site sous forme de widget ; mais vous pouvez ajouter un lien vers la page, si vous le souhaitez."

Le code Java original est modifié régulièrement pour tenir compte des statistiques publiées. Aussi s'il était repris sur d'autres sites, il ne bénéficierait pas de ces mises à jour.

En revanche, des liens vers la page http://cluaran.free.fr/dette.html sont évidemment bienvenus.

Anonyme a dit…

C'est une page intéressante.
Le manque de discipline de nos dirigeants + la complaisance des électeurs (ils votent toujours pour les plus dépensiers) = emprunts à gogo.
Le faible endettement de certains pays "du sud" peut être expliqué par l'effacement récurrent de la dette.
Dommage... il manque une légende sur la carte du monde. Ratio dette/PIB par exemple.

Marc a dit…

Cher anonyme,

Merci pour votre suggestion. Légende ajoutée, sous la carte du monde.

Anonyme a dit…

Ceci est une dette totalement fictive, juste pour faire paniquer le francais moyen et mieux lui faire passer les pilules des reformes en cours. Ceci dit c'est une bonne initiative. Si l'etat au lieu de gaspiller notre argent en faisant sans cesse des cadeaux fiscaux aux plus riches, nous n'en serions pas la! Mais seulement la poignee de nantis de ce monde ne peut vivre sans nous, c'est une realité, et pendant ce temps la, le compteur tourne. TIC-TAC...

Denis a dit…

La différence entre une Natiohn et un Etat est qu'une Nation est maitre de son destin donc de sa monnaie.

La Nation France n'avait aucune dette en 1973.

Depuis que VGE&Pompidou ont donné le feu de l'emission monétaire aux banquiers, la dette ne peut que s'accroitre de façon exponentielle et est sans retour.

Seul une guerre , une immanse guerre civile pourra peut être nous liberer.

Anonyme a dit…

Quel chiffre doit atteindre ce compteur pour déclancher une révolution ?

Ce compteur affichera t-il 3000 milliards d'Euro de dette sans que rien ne se passe ?

Déja 1336 milliards de dette le 8 avril 2009.

Anonyme a dit…

je crois qu il est temps que le peuple prenne son destinct en main il faut virer les politiques et mettre maintenant de réel gestionnaire comme dans une entreprise et la rémunération sera composé d un fixe et de comm sur objectif fini la droite la gauche mais des gestionnaires qui doivent rendre compte aux francais le droit de regard des francais oui comme en copro avec le syndic
réveillez vous francais il est temps quand la france fera faillite vous serez tous étonné et tou votre patrimoine et vos économies aussi alors stop au dictact de bruxelles et votre destinct est entre vos mains alors pour demain fini l elysee et matignon mais des bureaux modernes à la défense pour l entreprise france car la france est une grande entreprise ni plus ni moins et terminé les politicards

raphael

Anonyme a dit…

Expérmentez le Compto-dettehttp://membres.lycos.fr/goliatha/
dette.html

lingamyon a dit…

aprés a&voir envoyé votre site à des amies voila une reponse qui me fait envi de vous la donner :
il y a un probleme dans cette analyse : car on ne rentre pas en compte le patrimoine de l'état dans les "actifs". Du coup, il y aurait beaucoup moins de dette ?!!
lingamyon@hotmail.fr

Marc a dit…

Vos amis n'ont pas lu attentivement : "2006-11-21 : "Les actifs de l'Etat s'élèvent à 550 milliards d'euros et le passif à 1100 milliards. C'est ce qui ressort d'une évaluation provisoire fournie mardi par le ministre du budget, Jean-François Copé, rendue obligatoire par la Lolf, la loi organique relative aux lois de finances. Les actifs de l'Etat comprennent notamment le parc immobilier, les infrastructures et les stocks. Le passif, lui, est essentiellement constitué par la dette et les provisions, mais il ne prend pas en compte les retraites des fonctionnaires. Ce bilan est encore susceptible d'évolutions de l'ordre de plusieurs dizaines de milliards d'euros, à cause des difficultés d'évaluation des actifs militaires et des provisions." (L'Expansion, 2006-11-21)."

Patrick a dit…

bonjour, d'après cette news sur boursorama.com, c'est pire que ça !
voir plus bas

La dette publique de la France (Etat, sécurité sociale et collectivités locales) a augmenté de 86,5 milliards d'euros au premier trimestre 2009 par rapport au trimestre précédent pour atteindre 1.413,6 milliards, soit "approximativement" 72,9% du PIB, a annoncé mardi l'Insee.

merci en tous cas pour le site

Patrick a dit…

re bonjour,

je me demandais pourquoi les derniers commentaires n'étaient pas en haut de page...
merci

Anonyme a dit…

je vous propose aussi ce compteur sur la dette américaine, mais je doute qu'il soit très précis http://www.usdebtclock.org/, car le débit par habitants aux USA est d'environs maintenant 88 000$. Bref, c'est un compteur amusant, à défaut d'être précis.

Anonyme a dit…

le senat coute 500 Million par an ca fait 2 jour d'economie
La democratie bananiere coute chere

JLL a dit…

Bonjour,
Je fais de la publicité pour votre site, car je pense que les français, en général, s'intéressent peu aux problèmes économiques et financiers du pays. Un petit point me chagrine un peu. Il y a une semaine ou deux Mr Ph Seguin, président de la Cour des comptes a annoncé une dette publique de 1480 milliards d'euros, soi près de 100 milliards de plus qu'indiqué sur votre site. D'où vient cette distorsion ?
Cordialement.
J. L. LENOIR

Jean a dit…

Concernant l'article de loi de 2009 relatif au crédits à la consomation , je cite "Un crédit vous engage et doit être remboursé »
(article 2 du projet de loi de 2009 n° 364 portant réforme du crédit à la consommation) je rappelle au passage qu’il engage aussi la responsabilité d’organismes de crédits souvent peu regardant et scrupuleux sur l’endettement personnel…

Anonyme a dit…

la baisse du PIB et l'augmentation des dépenses sont deux facteurs incompatibles au bon fonctionnement d'une économie...
insidieusement cette méthode ne peut à moyen terme que détruire totalement son équilibre...
le point de non retour est en marche....
rémi

Anonyme a dit…

Ce 27 Août 2009, votre compteur affiche seulement 1403,9 Milliards , alors que selon les résultats officiels (insee) du 1er trimestre 2009, ce montant s'élevait déjà 1413.6 milliards...

John a dit…

Ce compteur présente beaucoup d'intérêt à titre pédagogique. Cependant il n'intègre pas un élément essentiel de la dette QUI DOIT ETRE AJOUTEE A VOTRE COMPTEUR: les retraites des fonctionnaires non provisionnées dans le chiffre de la dette de l'Etat!

Anonyme a dit…

Ah le fantasme de la dette. On vendra tout. On vous vendra peut-être. A qui et où... Nous deviendrons de l'antimatière peut-être ? C'est absurde.
Ce qui est drôle, c'est que les chiffres donnés par l'OCDE ne sont pas les mêmes - question de critère sans doute - et la France n'y est pas dernière. D'ailleurs l'OCDE est connue pour son manque de neutralité en faveur de la France... Vous remarquerez que l'Italie, la Grèce et la Belgique ont été vendus dans les années 1990... Allez laissez moi rire ou pleurer...

13001immo.com a dit…

Proprement effarant et peu encourageant pour les jeunes générations. Georges L. Delannoy, Médiateur Patrimonial, ex fondé de Pouvoir de B.T.P. Investissements de la Banque du Bâtiment et des Travaux Publics.

latdan a dit…

C'est une démonstration parfaite,
passionnante, complète !
Je m'empresserai d'envoyer ce lien à des amis de l'entourage avec qui il est parfois si difficile de faire comprendre qu'il faut arrêter de s'illusionner sur les équilibres des "finances publiques".
Merci pour cet excellent travail pédagogique. Moins de démagogie et plus d'information !
La France a des talents réels, anesthésiés à certains endroits.
Une bonne prise de conscience collective peut réveiller ses gisements "de valeur ajoutée" auxquels elle nous avait habitués.
La tâche pour être moins ardue devra être ardente.
Solidarité, confiance et lucidité !
Amicalement à cette France qu'on aime.

Daniel

Anonyme a dit…

il est tres interessant de voir que le venezuella, cuba la bolivie l iran n ont pas de dette et c est pas un hasard que LES admisnistrations Americaines de gauche ou de doite ont toujour vue de mauvais oeil ces pays dirigés par des regimes insoumis a Wall street.
Curieux non ?

je pensent que dans 10 ans les chinois et les saoudiens delocaliseront chez nous
les ouvriers Francais devront construirent des couscousieres ou
des wok pour des salaires net de 200euro par mois tellement les gouverements endettes essayeront de presser le peuple avec les tax elevation d age de la retraite et d´impots.

Tout ce la bien sur si d´ici la
on ne vivra pas un senerio a la Zimbabwe ou Republique de Weimar.

La derduction volontaire du nombre d´humains est aussi une solution MATHEMATUQUE au probleme
style guerre ou meme epidemie mondiale.

Certain Americains disent que la reponse a 1984 est 1776
clein d´oeil a loeuvre de George Orwell 1984 et a la date de l´independance des USA en 1776.

Il faut de dire que les seul solution matematique au probleme de la dette ne se feront qu´au detriment de la masse: L'inflation est une taxe qui est payée principalement par la classe moyenne et par les pauvres (ciatation de Ron Paul)

ou la guerre les pricipal victimes sont les populations civile et les soldat appartenant au classe moyennes.

AUX ARMES CITOYENS !
FORMEZ VAUX BATAILLONS ! ....

Sylvain JUTTEAU a dit…

La dette, la dette, certes, mais il y a aussi les solutions pour se débarasser de ce boulet :

http://sylvainjutteau.blogspot.com/2009/09/la-france-est-le-seul-pays-de-la-zone.html

Anonyme a dit…

Salut, bravo pour ce site , plutôt intéressant, je tiens un blog d'information et autre, et je fais de la pub pour ta page.
http://drakobellic.over-blog.com/
Si tu veux y jeter un oeil.

Eric a dit…

Bonjour,
Je crois que votre compteur de dette est en retard sur la réalité. L'insee annonce 1 457 milliard de dette à fin sept 2009 et le compteur annonce 1 446 seulement au 6 janvier 2010.

Anonyme a dit…

Il n'y a que 60 Milliards d'euros de retard............

Anonyme a dit…

il court il court le furet, le furet du sarkozy joli
peut on demander l'asile économique au mali ou à Haiti???

Anonyme a dit…

il achète tant de rolleix et de stylos que ça???

Anonyme a dit…

1 année = 525 948,766 minutes
à la vitesse où ça va
1 million d'euros pour 5 mn d'après votre compteur
soit 525 948 /5 = 105 590 X 1 millions d'euros
soit pour 2010 10 milliards 518 millions 900 000 euros à peu près

Anonyme a dit…

j'ai envoyé votre adresse internet à François Hollande
me donnez vous la permission d'envoyer à tout les députés?
merci de me répondre

Eric a dit…

Bonjour,
Je crois que votre compteur de dette est en retard sur la réalité. L'insee annonce 1 457 milliard de dette à fin sept 2009 et le compteur annonce 1 446 seulement au 6 janvier 2010.

Sylvain JUTTEAU a dit…

La dette, la dette, certes, mais il y a aussi les solutions pour se débarasser de ce boulet :

http://sylvainjutteau.blogspot.com/2009/09/la-france-est-le-seul-pays-de-la-zone.html

Anonymous a dit…

il est tres interessant de voir que le venezuella, cuba la bolivie l iran n ont pas de dette et c est pas un hasard que LES admisnistrations Americaines de gauche ou de doite ont toujour vue de mauvais oeil ces pays dirigés par des regimes insoumis a Wall street.
Curieux non ?

je pensent que dans 10 ans les chinois et les saoudiens delocaliseront chez nous
les ouvriers Francais devront construirent des couscousieres ou
des wok pour des salaires net de 200euro par mois tellement les gouverements endettes essayeront de presser le peuple avec les tax elevation d age de la retraite et d´impots.

Tout ce la bien sur si d´ici la
on ne vivra pas un senerio a la Zimbabwe ou Republique de Weimar.

La derduction volontaire du nombre d´humains est aussi une solution MATHEMATUQUE au probleme
style guerre ou meme epidemie mondiale.

Certain Americains disent que la reponse a 1984 est 1776
clein d´oeil a loeuvre de George Orwell 1984 et a la date de l´independance des USA en 1776.

Il faut de dire que les seul solution matematique au probleme de la dette ne se feront qu´au detriment de la masse: L'inflation est une taxe qui est payée principalement par la classe moyenne et par les pauvres (ciatation de Ron Paul)

ou la guerre les pricipal victimes sont les populations civile et les soldat appartenant au classe moyennes.

AUX ARMES CITOYENS !
FORMEZ VAUX BATAILLONS ! ....

John a dit…

Ce compteur présente beaucoup d'intérêt à titre pédagogique. Cependant il n'intègre pas un élément essentiel de la dette QUI DOIT ETRE AJOUTEE A VOTRE COMPTEUR: les retraites des fonctionnaires non provisionnées dans le chiffre de la dette de l'Etat!

lingamyon a dit…

aprés a&voir envoyé votre site à des amies voila une reponse qui me fait envi de vous la donner :
il y a un probleme dans cette analyse : car on ne rentre pas en compte le patrimoine de l'état dans les "actifs". Du coup, il y aurait beaucoup moins de dette ?!!
lingamyon@hotmail.fr

Aurelien Veron a dit…

Pourrions-nous disposer du code pour insérer ce compteur sur nos blogs avec un lien vers ce site, svp ?

Seth a dit…

Je ne suis pour rien dans les liens que j'ai donné, néanmoins une petite recherche sur le site de l'Insee

(compte de patrimoine des administrations publiques http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/base_2000/tableaux/xls/t_4510.xls )

indique 2104 milliards d'euros

... sauf erreur de ma part...

coco_des_bois a dit…

Voilà la page la plus stupide de tout l'internet. Bravo, c'était pas un titre évident à gagner.

RedMed a dit…

De Gaulle aurait aussi pu dire : "il ne suffit pas de crier "la dette, la dette, la dette pour régler le problème". Enfin, la mise en place de ce compteur n'a rien de problèmatique du moment qu'elle se limitait à une facétie de webmaster. Mais bon maintenant que tous les médias en parle, France 2 ayant même repris un compteur équivalent pour combler avantageusement le vide abyssal des propos tenus lors des-dites emissions, c'est beaucoup moins marrant.
La France a 1000 milliards d'Euro de dette hein ? Très bien, tant que la France existera _et, de fait, la France n'a pas de durée d'existence finie ni de date de péremption ..._ elle pourra rembourser ses créanciers et tout ira bien. Certe 50 milliards d'euros parte chaque année dans le remboursement des intérêts de la dette mais le pays est-il au bord de la cessation de paiement ? Non et tout étudiant en 1ère année d'économie le sait parfaitement _ c'est dire si affirmer que la dette va détruire ce pays et doit justifier la privatisation d'absolument tout (NB : Ensemble tout devient possible) revient à prendre les français pour les derniers des abrutis.
Oui, les gros chiffres font peur. Et ce n'est donc pas pour rien que les médias et les "grands candidats" nous en reservent non stop. Mais, ne serait-il pas necessaire de prendre le problème par le bon bout ? Par exemple, empêcher les élus de la République de se gaver d'indemnités en tous genre plus extravangantes les unes que les autres ? Ou encore, prélever des impôts là ou il y'a de l'argent comme en Bourse ou sur les golden parachute des grands patrons (177 millions d'euros pour AZ, ca fait presque 2 pour 10 000 de dette ;))?
Enfin, on verra un jour si un homme politique a le courage de le faire. Par contre réduire la dette en privatisant ça y savent tous faire, ils ont tous déjà pratiqué en long en large et surtout en travers.
Pour conclure, le problème de la dette est loin d'être aussi grave que ce que les médias et les candidats veulent nous faire croire. Ce compteur contribue indirectement à ce mensonge. Le but de ce mensonge : justifier la remise en cause systèmatique de tous les acquis sociaux obtenus de haute lutte par les plus pauvres. Si votre conscience peut s'accomoder d'une telle chose et que donc vous êtes favorable au remplacement du 3eme mot de notre devise nationale par "concurence libre et non faussée" grand bien vous en fasse !

Guicitoyen a dit…

Y'a pas à dire, le gouvernement UMP est totalement incompétent. Incapable de gérer l'économie, il a fait exploser la dette publique, passant de 60% en 2001 à 66.5% en 2007 !!! Scandaleux

mp3 a dit…

g calculer le chiffre est ça représente 100 000 ans de pipes pour une pute au bois de Boulogne!!!!

Anonymous a dit…

C'est rigolo votre compteur, là, mais ce n'est quand même pas bien sérieux... Les commentaires angoissés ("où va-t-on ? Mon Dieu !") me font quand même ricaner. Un pays endetté ce n'est pas un pays pauvre (jetez un oeil à la carte qui nous est gentiment soumise, s'il vous plaît, avant de pleurnicher sur votre clavier), ni un pays en danger de faillite. On oublie aussi que la France est créancière également. Cerise sur le gâteau : la "part de dette" de chaque Français ! Mais vous avez songé que les premiers créanciers sont justement les Français détenteurs de placements publics (assurance-vie, etc.) ?
Merci de m'avoir diverti, mais pour voter, je me fonderai sur des critères vraiment sérieux, des critères politiques.

David Puls a dit…

Ce type de compteurs existe depuis longtemps en Allemagne, tant au niveau national (http://www.steuerzahler.de/webcom/show_softlink.php/_c-33/i.html haut de page) qu’au niveau local (exemple qui donne l’endettement de différents échelons : de l’état fédéral, du Land Rhénanie Westphalie puis de la commune http://www.langenfeld.de/uhr/ ). Je pense que c’est un outil important pour responsabiliser les citoyens… alors j’ai fais une recherche google pour savoir si cela existait en France. Excellente initiative, Merci! David Puls

Yann Riché a dit…

Bonjour,

Lien via Wiki2007...

Cordialement

Yann Riché
http://france2007.blogspot.com

Anonymous a dit…

bonjour , dommage que vous ne parliez pas de dette nette! Vous verriez alors que la france est moins endettée que la grande bretagne , en raison des actifs financiers appartenant au secteur public ( participations de l'Etat ou de la caisse des dépots et autres au capital de grandes entreprises , avoirs divers comme les réserves parlementaires , etc ...) alors que les anglais ont tout soldé pendant les années thatcher et de son successeur .

Anonymous a dit…

c'est vraiment ce qui doit faire réfléchir les gens au moment de voter.
il faut arrêter d'élire des responsables qui veulent juste le pouvoir et choisissent alors d'acheter la paix sociale, mais à quel prix!