2020-04-24

Question à mes amis historiens : grands textes de l'histoire des droits et libertés

Question à mes amis historiens. Comme juriste, je suis troublé par une différence marquante entre les deux côtés de la Manche.

L'histoire constitutionnelle britannique est jalonnée de grands textes considérés comme fondateurs des droits et libertés, dont les textes sont connus et souvent cités.
1100 : Charte des Libertés 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
1215 : Magna Carta 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
1320 : Déclaration d'Arbroath 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 (dont on fête les 700 ans)
1628 : Petition of Rights
1679 : Habeas Corpus 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
1689 : Bill of Rights 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿

En France, aucun texte n'est ainsi "célébré" avant la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789. Est-ce à dire qu'il n'y a eu aucun équivalent français de ces textes fondateurs britanniques, et que l'absolutisme n'est pas seulement le fait des Bourbons, mais est d'une certaine manière déjà le fruit de l'histoire médiévale ? Ou est-ce que la mémoire collective et la révolution ont englouti des textes comparables par leur portée historique ?
L'Ordonnance-testament de 1190, la Grande ordonnance de 1357, l'Ordonnance cabochienne de 1413, le Manifeste de la Ligue du bien public de 1465, l'Arrêt d'union de 1648 contiennent-ils quoi que ce soit à cet égard ? Il est significatif qu'aucun de ces textes français ne soit disponible sur Wikisource, alors que tous les textes britanniques susmentionnés y figurent !
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0c/Declaration_of_Arbroath_translation_2.JPG

1 commentaire:

Marc a dit…

Photo sous licence CC by-sa Kim Traynor https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Declaration_of_Arbroath